FAPJV : un nouveau fonds pour un secteur du jeu vidéo en forme

Représentant 25.000 emplois et générant un chiffre d’affaires cumulé de 4,5 milliards € en 2014, l’industrie française du jeu vidéo se hisse au 2ème rang des industries culturelles juste derrière le livre, pointait lundi le Syndicat français du jeu vidéo (SNJV) en présentant la 2ème édition de son Baromètre annuel.

Pays de création – près de ¾ des entreprises du secteur sont des développeurs – , la France compte 650 projets en cours de développement et 500 projets seront commercialisés en 2015. Le développement de ces jeux est souvent initié par de jeunes structures, plus de 57% d’entre elles ayant moins de 5 ans. La production est de plus en plus portée vers l’international, 44.3% du chiffre d’affaires étant réalisés à l’exportation en 2015. Quant au budget de production moyen, il passe de 1.2 million€ en 2014 à 1.4 million €. Les opportunités du « multi-écran », du « cloud gaming » ou de la réalité virtuelle, sont les principaux crénaux innovants de ce secteur avec le développement des jeux sur mobiles.

Lors de la présentation de ce Baromètre, la ministre de la Culture Fleur Pellerin a vanté les bienfaits du crédit d’impôt pour le jeu vidéo, « qui permet de déduire 20% des dépenses engagées sur des projets qui contribuent à la diversité et à la création française et européenne ». Le récent élargissement du périmètre du mécanisme aux jeux pour adultes aurait permis de relocaliser en France 50 millions € d’investissements.

Depuis 2010, le fonds d’aide au jeu vidéo porté par le CNC soutient les entreprises de création au stade du développement et de la réalisation d’un prototype de jeu ou en phase de production et les encourage à conserver leurs droits, et à mieux structurer l’activité.

De son côté l’IFCIC a mis en place un fonds de garantie qui offre sa garantie financière et son expertise aux banques qui octroient leurs concours aux entreprises du jeu vidéo. Doté de 5 millions €, le fonds d’avances remboursables piloté avec la Caisse des Dépôts (CDC) – Fonds d’Avances Participatives Jeu Video (FAPJV) – devrait par ailleurs être très prochainement abondé de 15 millions €, a annoncé la ministre Fleur Pellerin : « il pourra prêter jusqu’à 2M€ d’avances participatives aux entreprises du secteur sur un ou deux ans ».

Baromètre annuel du jeu vidéo

Discours de Fleur Pellerin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s