Depuis 2005, quelque 89 documentaires sont produits annuellement en Belgique francophone (environ 70 heures), dont la moitié sont cofinancés par les ateliers de production et d’accueil, 48,6% par le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel (CCA) et 35% par la chaîne publique (RTBF).

C’est le principal constat tiré d’une analyse approfondie du secteur réalisée par le CCA et présentée aujourd’hui aux professionnels lors du traditionnel bilan de la production et de la diffusion du documentaire en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Le volume de financement belge apporté au secteur s’élevait l’an dernier à 4.373.663 euros auxquels s’ajoutent 813.333 euros d’apport en tax shelter (investissements privés levés via des incitants fiscaux). Le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel reste cependant le principal contributeur avec un apport de 2,16 millions d’euros dont 427.683 € au titre du Fonds spécial CCA-RTBF. Cette dernière apporte une enveloppe de 1.476.425 € dont 977.914 en liquidités.

Si l’on s’en tient aux documentaires produits avec l’aide du CCA et terminés en 2014, leur nombre atteint les 31 titres dont la production représente un investissement total de 7,8 millions €, soit un budget moyen de 253.000 € par titre. Leur financement est assuré principalement par les apports producteurs et autres participations (27,5%), suivis par ceux de la RTBF (22,6%), du CCA (21,5%) et du tax shelter (10,5%), l’apport étranger représentant 10,7%.

Les ateliers de production et d’accueil, une spécificité du système belge francophone, occupent cependant une place de premier plan dans la production de documentaires puisqu’ils sont intervenus dans près de la moitié du volume horaire total produit ces dix dernières années.

Du côté de la diffusion, le rapport pointe plusieurs soucis dans la mesure où un tiers des documentaires produits (avec l’aide du CCA) n’ont jamais été diffusés en télévision et 46,6% n’ont jamais été diffusés en festivals. Le circuit de salles commerciales reste aussi très problématique avec en 2014 à peine 3 longs métrages documentaires CCA diffusés pour un total de 1.184 entrées… Pour obtenir des résultats plus réjouissants, il faut regarder vers les salles art et essai qui ont diffusé 17 films en 2014 pour un total de 91.000 entrées. Et le secteur table beaucoup à présent sur les lieux tels que les centres culturels, les bibliothèques, le circuit scolaire, où la présentation de documentaires peut faire l’objet de véritables rencontres/débats avec le public.

Du 19 au 22 novembre, ce circuit de diffusion sera particulièrement mis à l’honneur dans le cadre de la 3ème édition du Week-End du Doc qui proposera 96 projections de 73 documentaires programmés par 81 structures associatives et lieux culturels répartis à travers la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Le Documentaire : Bilan 2015