COMMUNIQUE DE PRESSE

Le pôle de financement public de la Région de Bruxelles-Capitale soutient la politique de croissance du groupe Umedia

Ce vendredi 27 novembre 2015, en présence de Nadia Khamlichi, CEO du groupe Umedia, et Serge Vilain, Président du Comité de Direction de finance.brussels/Groupe SRIB, le pôle de financement de régional a accordé un prêt de 500 000 euros à l’entreprise audiovisuelle bruxelloise Umedia, leader en levée de fonds Tax Shelter et l’un des principaux producteurs de films en Belgique. Le financement vise à soutenir le développement de ses principales activités en Belgique et à l’étranger. Cette intervention financière contribue à  l’essor de l’économie créative de la Région.

Fondée en 2004 sous le  nom Motion Investment Group, Umedia est parmi les premières sociétés à comprendre l’intérêt et le potentiel du Tax Shelter et lève un million d’euros en quelques semaines. C’est le début d’une période de croissance pour l’entreprise qui s’affirme très vite comme le leader du Tax Shelter en Belgique. Depuis sa création, Umedia a coproduit plus de 240 films dont les budgets cumulés dépassent les 2 milliards d’euros, et a investi près d’un demi-milliard d’euros via son fonds d’investissement Tax Shelter, ce qui lui permet de coproduire entre 30 et 40 films par an. La filmographie de Umedia comprend entre autres The Artiste, Grace de Monaco, Cloclo, Le Prénom, Les Garçons et Guillaume à table et Le Grimoire d’Arkandias, ainsi que de nombreuses productions anglo-saxonnes.

La Région bruxelloise constitue le centre historique et névralgique de ses activités. A cet égard, l’entreprise est aujourd’hui l’un des plus gros pourvoyeurs d’emplois dans l’audiovisuel sur le marché bruxellois, avec plus de 70 emplois temps plein et plus d’une trentaine d’indépendants réguliers.

Le groupe Umedia est actif dans deux activités qui se complètent et se renforcent. D’une part, les levées de fonds Tax Shelter au travers de la marque uFund. D’autre part, la production et la co-production de films au travers de l’entité Umedia. « Nous avons identifié quatre axes principaux dans lesquels nous souhaitons investir et qui viendront supporter le développement de notre groupe », explique Nadia Khamlichi, CEO du groupe Umedia.  Et de préciser, « Pour uFund, nous voulons étendre l’offre à nos clients en leur proposant de nouveaux produits financiers. Nous souhaitons également rendre notre plateforme web plus attractive et permettre l’accès à nos produits de la façon la plus simple possible directement en ligne. Pour Umedia, nous voulons donner la priorité à la production de nos propres films et souhaitons investir dans le développement d’un nouveau software pour nos activités d’effets visuels ».

Dans sa Déclaration de Politique Générale, le Gouvernement bruxellois affirme qu’il importe de soutenir l’économie bruxelloise dans des domaines particulièrement porteurs pour notre Région, tels que ceux de la production cinématographique et audiovisuelle.

« Nous avons été impressionnés par l’esprit entrepreneurial et le dynamisme de cette société devenue experte dans son secteur. Depuis son existence, sa croissance est notable, sa rentabilité avérée, et son développement à l’international est à la mesure de l’ambition de son équipe dirigeante. Aujourd’hui, bien que la concurrence soit importante en Belgique principalement en termes de financement, ce secteur doit rester attentif. C’est pourquoi le Tax Shelter représente un bon moyen fiscal d’encourager l’économie et de surcroît l’emploi », relève Serge Vilain, Président du Comité de Direction de finance.brussels/Groupe SRIB.

Producteur de films à part entière, le groupe Umedia reste fortement ancré à Bruxelles et entend continuer à faire un cinéma à vocation commerciale, au sens où il touche un public large, et qui peut s’exporter à l’international.