2015 fut une année record pour l’exploitation cinématographique dans de nombreux pays européens selon les chiffres provisoires publiées aujourd’hui par l’Union internationale des cinémas UNIC. Avec un total de 1,2 milliard d’entrées réalisées – dans les pays où les données sont disponibles – la fréquentation des salles au sein de l’U.E. a progressé de 6,9%.

Dans certains pays, les films nationaux ont réalisé de bons scores mais les grands films internationaux trustent toujours les premières places du palmarès : Fifty Shades of Grey, Furious 7, Minions, SPECTRE, Jurassic World et bien entendu Star Wars: The Force Awakens.

Des territoires en forte progression

Des augmentations de la fréquentation sont observées au Royaume-Uni (+9,2%), en Allemagne (+9,4%) et dans les pays scandinaves (+15,2% au Danemark, +18,9% en Finlande, +8,6% en Norvège). La France franchit à nouveau le cap des 200 millions d’entrées (-1,4%), tandis que l’Italie progresse de 10,9%, l’Espagne de 7,5% et le Portugal de 20,2% !

Du côté de l’Est, on notera que la Pologne constitue aujourd’hui l’un des principaux marchés européens avec 40 millions d’entrées en 2015, soit une progression de 10,6%.

Recul pour le cinéma européen ?

En moyenne, dans les pays couverts par l’UNIC (36 territoires européens), la population fréquente les salles de cinéma 1,5 fois par an, l’Irlande et la France enregistrant les plus forts taux de fréquentation avec respectivement 3,3 et 3,1 visites par an.

Au printemps prochain, lorsque l’on disposera de données plus complètes, l’UNIC sera en mesure d’évaluer également la part de marché du cinéma européen qui devrait être plus faible qu’en 2014 en raison de la forte concurrence des productions américaines.

CaxjWk3W8AAIYc-