Le cinéma flamand a conquis plus de 2,4 millions de spectateurs dans les salles belges en 2015, un nouveau record dont se réjouit le Vlaams Audiovisueel Fonds (VAF) qui présentait ce midi son bilan 2015. Et 93% de ces entrées portaient sur des films soutenus par le VAF et/ou Screen Flanders, le fonds régional flamand.

A titre de comparaison, le cinéma francophone belge plafonnait l’an dernier à 1,3 millions d’entrées, en comptabilisant celles réalisées en France, dont 84% pour le seul film de Jaco Van Dormael, Le Tout Nouveau Testament.

Il faut souligner que l’an dernier un nombre jamais atteint de 38 coproductions flamandes, dont 23 films majoritaires, sont sortis sur nos écrans, soit 31 films de fiction, 6 documentaires et un film d’animation. Leur part de marché s’est élevée à 11,4%.

Un champion à 632.300 entrées

En tête des lauréats du Top 20 flamand avec 632.300 entrées figure le film de Jan Verheyens Jubilee General, une nouvelle déclinaison grand écran de la série TV FC De Kampioenen, suivi de Safety First, avec 327.685 spectateurs (554.384 en fin d’exploitation le 15 mars dernier). La Flandre revendique également le succès du film de Jaco Van Dormael Le tout nouveau testament, coproduit en Flandre par Caviar et soutenu par le VAF, 3ème sur le podium avec 284.323 entrées en Belgique et 800.000 en France. Beau succès également pour les films tels que D’Ardennen (158.000 spectateurs), Black (154.000) et Wat mannen willen (126.000). Et tout cela en dépit de l’effet négatif des attentats et du lockdown bruxellois sur la fréquentation des salles.

A ces bons résultats en salles s’ajoutent en 2015 140.000 ventes DVD et 112.338 transactions VOD pour les productions soutenues part le VAF, tandis que 77 coproductions flamandes étaient diffusées sur les chaînes flamandes.

e-Mission pour l’environnement

Le VAF annonce également avoir accordé ses premiers labels écologiques e-Mission à deux productions flamandes, la série de fiction Den elfde van den elfde de Tom Van Dyck et Alice Reijs et le long métrage de Fien Troch Home.

Ces labels sont octroyés en fonction du respect de règles précises en termes de mobilité, de déchets, d’énergie, d’achats durables ou encore de nourriture et de communication sur les plateaux de tournage. Il s’agit même d’une condition préalable pour les producteurs afin d’obtenir le paiement des 10 dernier pourcent de leur soutien à la production. Ce fut le cas l’an dernier pour 32 longs métrages et 14 séries majoritaires flamands.

17 millions de budget

En 2015, le VAF aura injecté quelque 16,5 millions € dans le secteur audiovisuel flamand, dont 10,38 millions au titre du soutien à la création, soit 7,4 millions pour 18 fictions, 1,5 million pour 10 documentaires, 939.000€ pour 8 films d’animation et 427.000 pour 8 films lab. Le budget disponible pour l’année 2016 sera de 17,18 millions €.

Le fonds régional Screen Flanders a quant à lui soutenu 21 projets pour un montant total de 4,5 millions € dont 9 fictions minoritaires, 8 films majoritaires, 2 films d’animation et 1 série d’animation.

VAF Jaarverslag 2015 (PDF)

VAF/Mediafonds jaarverslag 2015 (PDF)

VAF/Gamefonds jaarverslag 2015 (PDF)