Trop peu de femmes dans le cinéma belge francophone

Peu de femmes sont présentes dans les métiers du cinéma ! Elles tendent même à disparaître des écrans radars une fois leurs études terminées tandis que celles qui persévèrent se retrouvent confrontées aux inégalités de genre lors de l’accès aux financements.

Constaté au Royaume-Uni, en France ou en Allemagne, ce manque de parité dans les métiers du cinéma est confirmé en Fédération Wallonie-Bruxelles par une étude présentée hier par la Ministre des Droits des femmes, Isabelle Simonis. Réalisée durant près d’un an par les asbl Engender et Elles tournent, elle établit un panorama des situations d’inégalités constatées en Fédération Wallonie-Bruxelles à la sortie des écoles de cinéma, dans les métiers, dans l’accès aux aides à la production et les palmarès.

A la sortie des écoles de cinéma (en moyenne de 2010 à 2015):

ecoles

Aujourd’hui, dans l’activité professionnelle :

dansles métiers

Dans l’accès aux financements des films :

aidesàalprod2

Dans la co-production :

copro

Dans les palmarès :

palmarèssm2

Les auteurs de l’étude ont travaillé à la fois sur un aspect quantitatif et qualitatif, enrichissant leur recherche de données chiffrées auprès de l’ARES, la SABAM, la SACD-SCAM, la FWB, le centre du Cinéma et Wallimage par plusieurs entretiens qualitatifs.

Les résultats de cette étude constituent une première étape de sensibilisation à l’égard du grand public et des professionnels du secteur. Ces chiffres devraient également permettre d’expliquer les raisons qui freinent la carrière dans les métiers du cinéma. Isabelle Simonis

Quelles actions ?

A l’image de l’initiative de Juliette Binoche et Jessica Chastain qui ont créé leur propre société de production afin d’encourager le cinéma féminin, des réseaux et des initiatives de coaching se mettent aujourd’hui en place afin d’encadrer les futures réalisatrices ou productrices.

La ministre Simonis va prochainement transmettre l’étude à son homologue Alda Greoli en charge de la Culture; elle espère également “pouvoir développer des initiatives concertées et mesures politiques visant à corriger cette inégalité constatée entre hommes et femmes”.

« Derrière l’écran…Où sont les femmes ? » Femmes et Cinéma en Fédération Wallonie-Bruxelles (JPEG)

Lire aussi

Julio Talavera Milla, Analysis of European films by female directors , European Audiovisual Observatory, May 2014

Où sont les femmes réalisatrices ? Rapport sur l’égalité des genres au sein de l’industrie cinématographique européenne – European Women’s Audiovisual Network

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s