Fréquentation en hausse au 1er semestre pour Kinepolis

Totalisant 11,2 millions de spectateurs, la fréquentation des salles cinéma du groupe Kinepolis a progressé de 14,6% au premier semestre 2016, principalement grâce aux nouvelles implantations créées ou reprises aux Pays-Bas, en France et au Luxembourg. Abstraction faite de l’impact de l’expansion, la fréquentation est restée relativement stable, mais les recettes ont grimpé de 15,9% sur la vente de tickets, de boissons et de snacks.

“La phase de lancement des nouveaux cinémas se déroule comme prévu”, explique Eddy Duquenne, CEO Kinepolis Group, évoquant la récente reprise d’Utopolis en Belgique et au Luxembourg (novembre 2015) et du cinéma à Rouen (janvier 2016), ou encore l’ouverture du nouveau cinéma de Dordrecht (Pays-Bas) en février dernier. “Nous nous concentrerons au cours de la période qui vient sur une intégration réussie des cinémas Utopolis acquis et sur le désinvestissement des complexes Utopolis en Belgique”, a-t-il précisé.

Ce premier semestre affiche un bilan de 4 millions de visiteurs en Belgique (11 salles), 3,5 millions en France (10 salles), 2 millions en Espagne (5 salles), 1,1 million aux Pays-Bas (15 salles) et 500.000 au Luxembourg (5 salles).

KinepolisS1_2016

Impact négatif de l’Euro de football

Le premier trimestre de l’année fut très réussi, avec, entre autres, « Star Wars Épisode VII : Le Réveil de la Force », « Deadpool » et « The Revenant », et une offre locale à succès avec respectivement « Les Tuche 2 » d’Olivier Baroux en France, « Safety First » de Tim Van Aelst en Belgique et « Palmeras en la Nieve » de Fernando González Molina en Espagne. Le second trimestre a cependant pâti d’une offre “moins populaire” ainsi de l’impact du championnat européen de football.

L’activité de distribution de films (Kinepolis Film Distribution, KFD) a connu un premier semestre des plus positifs, grâce aux films à succès locaux « Safety First » et « Au-delà des nuages » (de Cecilia Verheyde), et en raison des sorties moins nombreuses au premier semestre de l’an dernier.

En termes financiers, le bénéfice avant impôts (REBITDA) a grimpé de 10,4 % pour s’établir à € 39,6 millions tandis que le bénéfice courant net a reculé de 7,3 % à € 14,0 millions en raison de l’augmentation des amortissements et d’une forte hausse du taux d’impôt après l’arrêt de la Commission Européenne au sujet des rulings fiscaux relatifs aux profits excédentaires (EPR) en Belgique.

Rapport financier semestriel Apps-Pdf-icon-1

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s