(COMMUNIQUE DE PRESSE)

La fédération sectorielle Bea Music voit les ventes de musique augmenter de 6,5% au premier semestre.

  • Les abonnements de streaming musical connaissent une forte croissance (+82%)
  • Très prometteurs, les résultats positifs pour le premier semestre (+6,5%),
  • Le vinyle connaît une nouvelle croissance et le cd reste le support le plus populaire
  • D’importantes nouvelles sorties musicales cet automne

Le streaming payant est en croissance exponentielle

Durant la première moitié de 2016, le streaming premium ou payant via des abonnements proposés par des plateformes comme Apple Music, Deezer et Spotify, augmente, en Belgique, de plus de 80%, jusqu’à près de 18 millions de chiffre d’affaires (17,9 millions) entre autres grâce à l’arrivée d’un nouvel intervenant en juillet 2015, Apple Music. Le streaming premium dépasse ici définitivement les ventes de téléchargements, qui atteignent presque un chiffre d’affaires de 8 millions (7,9 millions) au premier semestre.

La vente de cd représente toujours, durant le premier semestre 2016, la plus grande part des revenus avec près de 24 millions d’euro (45%). Le vinyle croît de 28,4%, pour un chiffre d’affaires de 2,43 millions €, ou 5% des ventes musicales. Les cd, vinyles et dvd représentent ensemble toujours plus de 50% des ventes chez nous.

Le marché de la musique connaît à nouveau une croissance

Pour le premier semestre 2016, nous constatons au total une augmentation de 6,5%, malgré la baisse des ventes de cd.  Heureusement, les Belges ont maintenant tendance à choisir le streaming en premium. La fédération sectorielle Bea Music établit chaque année un rapport intermédiaire, sur base des chiffres de GfK et d’Ultratop.

 » Le streaming premium commence donc chez nous aussi sa progression et deviendra finalement plus important que les ventes de cd. D’autre part, l’album en format cd continuera à se maintenir, le vinyle également, notamment grâce aux nouveautés musicales de cet automne « .

Olivier Maeterlinck, directeur de Bea, de la ‘Belgian entertainment association’.

« Nous constatons que les résultats positifs de 2015 n’étaient donc pas un ‘one shot’, aujourd’hui, pour la deuxième année consécutive, le marché de la musique connaît une croissance de plus de 5% « .

Patrick Guns, président de Bea Music.

 

fr-tab-4-768x442

Communiqué de presse (BEA)