(COMMUNIQUE SCAM)

Sur Internet, 80% des revenus publicitaires sont captés par les plateformes. Leur attractivité serait-elle identique sans les biens culturels auxquels elles donnent accès ?

Afin d’évaluer la contribution des biens culturels à la valeur économique des plateformes internet, le cabinet Roland Berger a mené une étude européenne à la demande de l’Adami, la Sacem, la Saif, la Scam, la Spedidam et la Sppf, en partenariat avec le Gesac.

En Europe, la contribution directe des biens culturels représente près du quart de la valeur économique des intermédiaires (23% soit 4.980 millions d’euros en 2014) dont 18% pour Google et 43% pour Facebook.

Lire le communiqué et l’étude

Source : Le poids des biens culturels pour les géants du net (SCAM)