Belle progression des investissements publicitaires à la TV en 2016

Les investissements publicitaires en télévision ont enregistré une belle progression de 12,4% en 2016, selon le dernier relevé de la pige MDB/Nielsen sur le marché belge.

Le bilan des investissements publicitaires (bruts) dans les médias a progressé de 6,9% pour atteindre les 4,059 milliards d’euros; ce chiffre est sans doute sensiblement moindre si l’on tient compte des importantes ristournes octroyées aux annonceurs.

Evénements sportifs obligent (Euro de football, Jeux olympiques), les investissements publicitaires ont bondi de 12,9% en télévision pour atteindre 1,75 milliard €, conférant à la petite lucarne une part de marché de 43,1%. Elle confirme ainsi sa place prépondérante dans le plan média des annonceurs, en dépit des nouveaux modes de consommation audiovisuelle (télé de rattrapage, VOD, OTT). La radio progresse également de 10,8% et récolte 13,7% du gâteau à 557 millions €.

Plus étonnante est la progression de 5,8% de la presse écrite quotidienne, que l’on présente souvent comme étant au bord de l’asphyxie ; avec 820 millions € d’investissements publicitaires, elle conserve une part de marché de 20%. La situation est moins brillante du côté des magazines dont le recul se confirme (-4,3%) à 281,3 millions €. Le cinéma ne se porte pas bien non plus avec un investissement de 31,6 millions €, en recul de 15,6%).

Bémol, bémol… Les chiffres Nielsen font état d’un recul de 4,1% pour les investissements publicitaires sur Internet à 197,4 millions ; mais il convient de souligner que le relevé auprès des régies belges ne tient pas compte des grands pôles d’investissement que sont Google, Facebook ou Youtube. Or, comme l’on sait, c’est là que cela se passe aujourd’hui…

Les annonceurs les plus gourmands

Du point de vue des annonceurs, les plus gourmands en 2016 étaient les secteurs de l’automobile (343,8 M€ d’investissements), des médias (338,6 M€), de la banque/assurance (201 M€), des télécoms (155 m€) ou encore du tourisme et des loisirs (125 M€).

Dans le secteur des médias, les principaux investisseurs étaient les groupes de presse flamands Mediahuis (57 M€), Persgroep (53 M€), Medialaan (51 M€), Roularta (34 M). On notera aussi les chiffres de Nethys (25,8 M€), VRT (25,6 M€), CLT (25,2 M€), RTBF (18,6 M€), Sanoma (17 M€), IPM (16,3 M) ou Disney (15,4 M€).

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s