CinéKino, une histoire du cinéma européen à Bozar et sur ARTE

À l’occasion des 60 ans du Traité de Rome, BOZAR présente les quatre premiers volets de CineKino, un cycle de 10 documentaires produit par ARTE et consacré à l’histoire du cinéma européen. Ce 14 mars en avant-première, pleins feux sur les moments forts des cinémas français, allemand, belge et italien ! La séance sera introduite par Philippe Reynaert, Directeur de Wallimage.

La série CineKino explore la diversité de l’histoire du cinéma européen qui englobe plus de 120 ans d’histoire et plus de 1 000 nouvelles productions chaque année. Tournés en une multitude de langues, ces films ont su rester universels, ont été vus dans de nombreux pays, ont influencé d’autres cultures et se sont imprégnés d’idées diverses.

Constitué de dix chapitres, chaque épisode revient en 26 minutes sur les moments forts, les scènes-clés et les trésors du septième art d’un même pays (France, Allemagne, Belgique, Italie, République Tchèque, Royaume-Uni, Espagne, Suisse, Pologne, Autriche).

Un chapitre est consacré à un réalisateur ou une réalisatrice, un autre à la carrière d’un grand acteur, puis à un lieu de tournage célèbre et aux acteurs susceptibles de se transformer en icônes. La narration est structurée autour d’une scène comique, d’un moment de cinéma érotique, d’une date importante et d’un chiffre évocateur. Les moments forts des cinématographies nationales sont illustrés par un film marquant et un événement majeur.

L’épisode consacré au cinéma belge explore les cultures francophone et néerlandophones à travers quelques-unes de leurs grandes figures, de Jaco Van Dormael à André Delvaux, considéré comme le père du cinéma belge moderne. Il s’attarde aussi sur de grands succès flamands récents, notamment The loft d’Erik Van Looy (2016) etAlabama Monroe de Felix Van Groeningen (2012), primé à la Berlinale. Côté francophone, ce volet se penche sur l’œuvre des frères Dardenne et sur celle de Chantal Akerman, avant de revenir sur un classique de la bande dessinée belge, plusieurs fois adapté à l’écran : Tintin.

La Trois (RTBF) diffusera le 14 mars les épisodes consacrés aux cinémas français et belge, la soirée du 21 mars étant consacrée aux cinémas allemand et italien. Programmation similaire sur ARTE les 15 et 22 mars.

Les historiens du cinéma Jean Ollé-Laprune et Rainer Rother ont conçu les épisodes mis en scène par Laurent Heynemann(films) et Matthias Luthardt (films). « CinéKino »  est produite par ARTE G.E.I.E., Idéale Audience (Paris) et zero one film (Berlin), en coproduction avec Image Création (Belgique), la RTBF (Belgique), CZTV (Tchéquie), la RAI (Italie) et la  SSR/SRG (Suisse).

Une réflexion sur “CinéKino, une histoire du cinéma européen à Bozar et sur ARTE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s