La Commission européenne a autorisé sans condition, en vertu du règlement de l’UE sur les concentrations, le projet d’acquisition de Sky par Twenty-First Century Fox, une société de médias diversifiée basée aux États-Unis. Elle est parvenue à la conclusion que l’opération ne poserait pas de problème de concurrence en Europe.

L’opération envisagée réunirait Sky plc (Sky), le principal opérateur de télévision payante en Allemagne, en Autriche, en Irlande, en Italie et au Royaume-Uni, et Twenty-First Century Fox, Inc (Fox), qui est l’un des six plus grands studios de cinéma hollywoodiens (20th Century Fox), ainsi qu’un opérateur de chaînes de télévision (Fox, National Geographic).

Fox et Sky exercent principalement leurs activités sur des marchés différents en Allemagne, en Autriche, en Irlande, en Italie et au Royaume-Uni. Elles se livrent une concurrence limitée, essentiellement sur les marchés de l’acquisition de contenu télévisuel et de l’offre en gros de chaînes de télévision payante de base.

La Commission est parvenue à la conclusion que l’opération envisagée ne donnerait lieu qu’à une augmentation limitée des parts de marché existantes de Sky pour l’acquisition de contenu télévisuel ainsi que sur le marché de l’offre en gros de chaînes de télévision payante dans les États membres concernés.

Lire le communiqué de presse