Structures de diffusion, distributeurs de films, exploitants de salles de cinéma, organisateurs de festival, plateformes de diffusion numérique et ateliers d’école, de production ou d’accueil ont jusqu’au 10 mai pour rentrer leur demande de subvention à la Commission d’aide aux opérateurs audiovisuels (COA) de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Echéancier commun

Il s’agira du premier exercice de mise en œuvre de l’échéancier commun institué par le nouveau décret cinéma promulgué le 23 février dernier par le Gouvernement . Toutes les conventions en cours s’arrêtant à la fin de l’année, l’appel à projet remet en concurrence tous les opérateurs désireux de bénéficier d’une convention qui courra à partir du 1ᵉʳ janvier 2018 pour les deux ou quatre prochaines années, selon les cas. Le prochain appel aura donc lieu en 2019.

Ouverture aux structures de diffusion

Autres nouveautés : le soutien du CCA est à présent ouvert aux structures de diffusion, hors distributeurs, qui mettent en valeur les films d’art et essai en dehors des circuits de diffusion classiques en Fédération Wallonie-Bruxelles (centres culturels, bibliothèques). La subvention s’établira entre 5.000 et 15.000 €.

Les distributeurs de films seront quant à eux soutenus sur base d’un plan d’activité à venir et non plus de leurs activités de l’année antérieure. Le montant de leur subvention sera compris entre 5.000 et 100.000 €. Trois distributeurs bénéficient pour l’instant d’une aide financière : Imagine Film Distribution, Cinéart et O’Brother.

Montant du soutien par catégorie

  • Structures de diffusion : de 5.000 à 15.000 €
  • Ateliers : de 20.000 à 250.000 €
  • Festivals : de 2.500 à150.000 €
  • Distributeurs : de 5.000 à 100.000 €
  • Exploitants de salles : de 10.000 à 300.000 €
  • Structures de diffusion numérique : de 10.000 à 80.000 €

Tous les détails sur le site du CCA