Aux côtés de la France et du Canada, la Belgique figure parmi les 3 pays les plus représentés au prochain festival du film d’animation d’Annecy (12-17 juin) qui alignera 217 films issus de 49 pays dans sa sélection officielle.

La compétition devra départager 10 longs métrages et 87 courts métrages, parmi lesquels le film franco-belge Zombillénium d’Arthur de Pins et Alexis Ducor, coproduit par Belvision et Maybe Movies et projeté en ouverture du festival. Il concourra aux côtés de Dans un recoin de ce monde (Sunao Katabuchi, Japon), Ethel and Ernest (Roger Mainwood, Royaume-Uni), Big Fish & Begonia (Xuan Liang et Chun Zhang, Chine), La Passion Van Gogh (Dorota Kobiela et Hugh Welchman, Pologne et Royaume-Uni), A Silent voice (Naoko Yamada, Japon), Lou et l’île aux sirènes (Masaaki Yuasa, Japon), Animal Crackers (Tony Bancroft, Scott Christian Sava, Jaime Maestro, Etats-Unis), Have A nice day (Jian Liu, Chine) et Téhéran Tabou (Ali Soozandeh, Allemagne).

Hors compétition sera également présenté Richard The Stork, de Reza Memari et Toby Genkel, coproduit par l’Allemagne, la Belgique (Walking the Dog), le Luxembourg et la Norvège. Une séance événement sera par ailleurs consacrée au film de Benjamin Renner et Patrick Imbert Le Grand Méchant Renard et autres contes, coproduit en Belgique par Panique!

Côté courts, on dénombre également plusieurs films belges : Inhibitum (L’Atelier collectif – Zorobabel), KL de William Henne et Yann Bonnin (Zorobabel), La Licorne de Rémi Durin (Les Films du Nord), The Gap de Patrick Vandebroeck (Vivi Film), Tiny Big de Lia Bertels (Charleroi Danses)…

En films d’école, épinglons 69Sec de Laura Nicolas (Atelier de production La Cambre), Juliette de Lora D’Addazio (La Cambre), Play Boys de Vincent Lynen (KASK), Projection sur canapé de Violette Delvoye (La Cambre) et Toer de Jasmin Cedee (KASK).

Dans la section Films de télévision, on verra Ernest et Célestine, la collection « Blizzard » (26 x 13’), coproduit par Folivari et Melusine Productions, George & Paul « Slaapwandelen » (26 x 5’), coproduit par Beast Animation, Le Vent dans les roseaux de Nicolas Liguori et Arnaud Demuynck (26’), coproduit par Les Films du Nord et La Boîte…Productions.

En Films de commande, Cocoon « I Can’t Wait » de Simon Medard (Caméra Etc) et Fleddy Melculy « Apu Van De NightShop » de Pierre Mousquet, Marc-Antoine Deleplanque et Hubert Seynave (Imov Studios).

Le festival d’Annecy sera également l’occasion de découvrir en primeur les premières images de films en cours de production comme Petit Vampire de Joan Sfar, coproduit en Belgique par L’Enclume. A travers l’exemple du long métrage de Jan Bultheel Canaan (Tondo Films), une conférence sera par ailleurs consacrée à « la recherche formelle au secours du budget ».

Parallèlement au festival, du 13 au 16 juin se tiendra également le marché du MIFA, rallongé d’une journée et agrandi d’un étage de 1.000 m2. Pour cette nouvelle édition, les traditionnels rendez-vous Territory Focus, Share With, Meet the Festival Programmers, Meet the Funds, Vidéothèque, Pitchs Mifa, Mifa Special Events, Conférences de presse ou encore le recrutement… sont toujours au programme et une nouvelle rencontre viendra compléter cette offre : le Mifa Campus pour les étudiants et professionnels débutants.

https://www.annecy.org

C-QYOjiXcAAnVi_