La chaîne commerciale française TF1 a signé avec la régie publicitaire Transfer un accord de commercialisation de ses espaces publicitaires en Belgique qui débutera en septembre 2017.

Avec une part d’audience de 19%*, TF1 fait partie intégrante du paysage audiovisuel belge francophone depuis plus de 20 ans. Chaque jour, près de 1,7 million de Belges francophones, 38% de la population, regardent TF1.

Selon le communiqué de TF1, l’ouverture de décrochages publicitaires sur le territoire belge permettra :

  • aux téléspectateurs de bénéficier de publicités adaptées à leurs attentes et à leur consommation.
  • aux marques présentes sur le territoire belge de communiquer dans un contexte d’insertion premium sur TF1.

Grâce à cet accord, les téléspectateurs belges pourront voir sur TF1 des publicités qui les concernent, déclare Régis Ravanas, Directeur Général Adjoint Publicité et Diversification du groupe TF1. Je suis persuadé que la compétence de Transfer et la qualité de nos programmes répondront aux attentes des annonceurs et des agences. »

Basée à Anvers, Transfer se veut la seule et unique régie publicitaire belge spécialisée en TV et digital à couverture nationale, représentant 34 chaînes francophones et néerlandophones. Parmi celles-ci figurent notamment les télévisions locales francophones (à l’exception de Bx1), Eleven Sports, MTV, Cartoon Network ou encore National Geographics. Transfer a été créée en 2011 par Birgitta De Smet et Koenraad Deridder, avec Fox Networks Group Europe & Afrique et compte 17 collaborateurs.

« Grâce à ses émissions phares et son très large succès auprès du public belge, TF1 est la chaîne rêvée pour une régie comme Transfer qui, depuis ses débuts, a eu comme devise ‘Premium content for premium campaigns’, commente Birgitta De Smet, CEO de Transfer.  TF1 nous permet de développer une stratégie commerciale alliant puissance et innovation. »

Une procédure est enclenchée avec le CSA français

Par voie de communiqué, le CSA a fait savoir que « le doute, quant aux intentions réelles de la chaîne française,  étant écarté, une procédure sera dès lors enclenchée par le régulateur belge  en vue d’obtenir un accord mutuellement satisfaisant avec son homologue français. TF1 est en effet tenu de signer une nouvelle convention avec son régulateur pour pouvoir réaliser ces ciblages publicitaires ».

Sur base de l’article 159 du décret belge SMA et de l’article 4 de la directive européen SMA, le CSA tentera d’aboutir à un accord avec le CSA français pour que les règles plus strictes du décret SMA belge soient respectées par TF1. « Cet accord concernera essentiellement les règles relatives à l’insertion publicitaire et les règles imposées aux éditeurs belges relatives aux investissements à la production locale », précise le CSA (Communiqué).

 

*Source : CIM TV Sud / Arianna / Transfer, Personnes Responsables des Achats 18-54 ans, Ensemble journée, 2016, Live Consolidated, TTVSHR.