L’Autorité belge de la concurrence (ABC) a approuvé ce 13 juin la reprise planifiée par Telenet des services câblés et de téléphonie mobile de SFR Belux (Coditel Brabant SPRL et sa filiale Coditel S.à r.l.) actifs à Bruxelles, en Wallonie et au Grand-Duché de Luxembourg. Annoncée le 22 décembre 2016, l’opération de rachat auprès du groupe Altice, pour un montant de 400 M€, va pouvoir être finalisée dans les prochains jours.

L’ABC a assorti l’approbation de la transaction de conditions visant à assurer l’accès d’Orange au réseau câblé de SFR. Telenet s’est en particulier engagée à ce qu’Orange puisse accéder au réseau câblé de SFR dans les quatre mois après la clôture de la transaction, et ce, à des prix de gros comparables à ceux appliqués en Flandre. « Un trustee veillera au respect des engagements« , annonce l’ABC.

Suite à cette acquisition, Telenet deviendra propriétaire d’un réseau fixe câblé supplémentaire dans certaines parties de Bruxelles[1], de Wallonie[2] et du Grand-Duché de Luxembourg (le territoire « SFR BeLux »). À Bruxelles, Telenet pourra étendre sa couverture à deux tiers des communes, ce qui en fera le plus grand câblo-opérateur de la capitale. Telenet met ainsi la main sur 90 000 abonnés en Belgique et 15 000 au Grand Duché.

Telenet va finaliser l’acquisition dans les prochaines jours et entend s’atteler en priorité à « améliorer la qualité du réseau et du service clients, pour les amener au niveau de qualité élevé qui a fait la réputation de Telenet en Flandre« .

Pour rappel, Telenet est détenu à majorité (57% des parts) par le groupe américain Liberty Global, actif dans plus de 30 pays d’Europe, d’Amérique Latine et des Caraïbes.


[1] Telenet est déjà actif dans sept communes de la Région de Bruxelles-Capitale (Schaerbeek, Etterbeek, Koekelberg, Berchem-Sainte-Agathe, Ganshoren, Jette et Forest) et élargira ses activités à six nouvelles communes (Saint-Josse-ten-Noode, Bruxelles-Ville, Watermael-Boitsfort, Woluwe-Saint-Lambert, Anderlecht et Molenbeek-Saint-Jean) et à deux nouvelles communes en Flandre (Wemmel et Drogenbos).
[2] En Wallonie, la reprise élargira la couverture de Telenet à sept nouvelles communes (Chimay, Couvin, Sivry-Rance, Momignies, Erquelinnes, Beaumont et Froidchappelle, dans la « botte du Hainaut »). La reprise englobe également plusieurs milliers de clients mobiles de SFR BeLux en Belgique qui utilisent le réseau de BASE.