La RTBF proposera cet automne une fiction spécialement développée pour Snapchat: plongée dans l’univers estudiantin, le projet « Génération PLS « a été sélectionné suite à l’appel à projet lancé en janvier dernier.

Après le succès des webséries « Euh » (2014), « Burkland » (2015) et « La Théorie du Y » (2016), la RTBF avait souhaité soutenir une expérience innovante sur une plateforme très prisée des jeunes, Snapchat. « Génération PLS » a été sélectionné parmi les différents projets reçus pour se lancer dans la production de 40 épisodes déclinés sous la forme de « stories ».

Synopsis : « Génération PLS » c’est l’histoire de Nathan et ses potes, fraîchement sortis des humanités, qui arrivent à l’université après une dernière semaine de vacances et qui sont bien décidés à en profiter un maximum ! Sortir tous les soirs de la semaine : check. Ne pas aller aux cours : check. Multiplier les aventures Tinder : check. Trouver la femme de sa vie : en attente. Le tout raconté à travers leur story Snapchat qu’ils alimentent quotidiennement. Cependant, la réalité va vite les rattraper : le blocus arrive à grand pas, et tout le monde ne s’en sortira pas si facilement!

Les initiales PLS font référence à l’acronyme de l’expression « position latérale de sécurité », couramment utilisée sur les réseaux sociaux pour évoquer l’inertie, explique le communiqué de la RTBF. Dans la série, elles signifieront aussi « Post. Like. Share ».

C’est une toute jeune société de production, La Belge Prod (Rainbow Partners), créée spécifiquement par deux jeunes diplômés de l’ULB, qui assurera la production exécutive de ce projet. La RTBF a réservé à cet effet un budget maximum de 80 000 € et proposera le programme cet automne sur un compte Snapchat RTBF dédié.

Il s’agira là d’une toute nouvelle expérience pour la RTBF dans sa stratégie de développement de contenus spécifiques pour internet et les supports mobiles, notamment afin de conquérir et fidéliser de nouveaux publics, adeptes des nouveaux modes de consommation audiovisuelle, en particulier les jeunes.

L’appel à projets (cahier des charges)