Les agrégateurs de VOD, constituent une nouvelle catégorie d’intermédiaires entre les ayants droit et les plateformes de VOD. Un nouveau rapport de l’Observatoire européen de l’audiovisuel, financé par la Commission européenne, s’intéresse à leur rôle dans le paysage de la distribution numérique, explorant leurs principales activités ainsi que leur impact sur la chaîne de valeur.

Les agrégateurs sont des intermédiaires qui aident à distribuer les films et le contenu télévisé sur les plateformes de VOD (telles que iTunes, Google Play, Amazon). Ils ont façonné leur rôle d’intermédiaire sur la base d’un ensemble diversifié de fonctions, principalement organisées autour de deux piliers :

  • La constitution de catalogues de titres, qui permettent aux ayants droit de placer leur contenu sur les plateformes mondiales qui exigent un volume minimal de films, de nombreux services de VOD ne concluant pas d’accords avec les ayants droit pour des catalogues de petite taille.
  • Le traitement des fichiers de contenu numérique (« encodage ») afin de les remettre aux plateformes, conformément à leurs exigences techniques spécifiques.

Les agrégateurs peuvent également proposer d’autres services techniques, tels que la gestion de l’audio-description, des sous-titres, des métadonnées et des illustrations. Certains ont progressivement étendu leurs services à d’autres domaines connexes tels que le marketing, le sourcing de contenu et le conseil en stratégie numérique. Ils peuvent par exemple concevoir les stratégies de marketing et de distribution numérique, aider les ayants droit à optimiser leurs revenus sur plusieurs plateformes ou encore accroître la visibilité des films en ligne.

Les sociétés qui proposent des services d’agrégation sont issues de différents secteurs, allant de la postproduction numérique à la distribution de films. Certains agrégateurs sont des acteurs mondiaux, tandis que d’autres se concentrent sur des pays spécifiques, mais en général leur champ d’action couvre plusieurs territoires.

vod aggregators

Explorer de nouvelles opportunités dans la distribution en VOD

En ciblant différentes plateformes, les agrégateurs peuvent aider les distributeurs à rechercher des opportunités commerciales inexplorées, tout en améliorant la circulation des films entre les pays. Ceci est particulièrement pertinent pour les films qui ne sont pas distribués en salles sur un territoire donné ; dans ce cas les agrégateurs peuvent s’associer directement avec les producteurs ou les agents du film pour placer le film sur les plateformes de VOD. Dès lors, faire appel aux agrégateurs pour distribuer du contenu sur des plateformes en ligne peut être bénéfique pour la circulation des films européens non nationaux, qui peuvent parfois rencontrer des difficultés pour trouver un distributeur. Les agrégateurs les aident ainsi à accéder aux plateformes de VOD à l’extérieur de leur pays de production.

Le rapport de l’Observatoire peut être téléchargé gratuitement sur son site