L’ Autorité luxembourgeoise indépendante de l’audiovisuel (ALIA) fait savoir qu’elle continuera à assumer ses missions légales et à traiter toutes les plaintes portant sur les chaînes de RTL Belux.

L’ ALIA a appris « par voie de presse » la décision du CSA belge de ne plus lui transmettre les plaintes reçues par des téléspectateurs relatives aux trois chaînes de RTL Belux, RTL TVi, Club RTL et Plug RTL. Le régulateur luxembourgeois annonce qu’il n’a reçu à ce jour aucune information officielle de la part du CSA.

Dès lors, « en l’absence d’élément nouveau de nature à influer sur la compétence pour assurer la surveillance des chaînes citées », l’ALIA maintient ses procédures. « Elle continuera à assumer ses missions de surveillance et de régulation légales et notamment à traiter toutes les plaintes portant sur les contenus diffusés par les chaînes RTL TVi, Club RTL et Plug RTL ».

L’ALIA rappelle qu’en vertu d’un protocole de coopération signé en 2009 par les gouvernements du Grand-Duché de Luxembourg et de la Communauté française de Belgique,

les parties reconnaissant que les services RTL-TVi, Club RTL et Plug RTL relèvent de la compétence et de la surveillance exclusive du Grand-Duché de Luxembourg et que par conséquent la Communauté française de Belgique n’exerce aucune compétence quant au respect par les prédits services des règles de la directive 89/552/CE […], l’application de ces règles incombant exclusivement aux autorités du Grand-Duché de Luxembourg. »

Les plaintes de téléspectateurs peuvent donc toujours être introduites directement et à tout moment auprès de l’ALIA via son site internet.


Lire aussi:

Le CSA veut reprendre la main sur les chaînes de RTL (6 juillet 2017)