« Une famille syrienne (InSyriated) », le deuxième long métrage de Philippe van Leeuw (après Le jour où Dieu est parti en voyage en 2008) sera présenté en compétition du Festival du Film Francophone d’Angoulême qui se tiendra du 22 au 27 août. Il sera également montré dans le programme Contemporary World Cinema au festival de Toronto (7 – 17 septembre).

Le film raconte la situation d’une famille de Damas, enfermée jour et nuit dans un appartement, au coeur de la guerre civile. Aux difficultés de la survie au jour le jour, s’ajoutera un terrible secret. Insyriated est produit par Altitude 100 Production (BE) et Liaison Cinématographique (FR), en coproduction avec Minds Meet (BE), Né à Beyrouth (Liban), Versus Production, VOO et Be TV. Il a également été soutenu en Belgique par le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles, le Tax Shelter du Gouvernement Fédéral Belge via Inver Tax Shelter et au niveau européen par Eurimages.

InSyriated a fait forte impression en février à la Berlinale où il décrocha le Label Europa Cinemas ainsi que le Prix du Public de la section Panorama. Sa sortie est prévue en France le 6 septembre (distribution KMBO) et en Belgique le 18 octobre (O’Brother Distribution). Le film est vendu à l’international par Films Boutique.

Présidé par John Malkovich, le jury du festival du film francophone d’Angoulême, – au sein duquel figure le réalisateur belge Lucas Belvaux -, devra départager dix films parmi lesquels Demain et tous les autres jours de Noémie Lvovsky (France), Et au pire, on se mariera de Léa Pool (Québec ), Frontières d’Apolline Traoré (Burkina Faso) ou encore Petit Paysan de Hubert Charuel (France), au casting duquel on trouve notre compatriote Bouli Lanners.

Le festival s’ouvrira par la projection du film d’Albert Dupontel Au revoir là-haut, présenté en avant-première parmi une quinzaine de films dont Le Sens de la fête d’Eric Toledano et Olivier Nakache, Le Petit Spirou de Nicolas Bary (coproduction belge), Mon Garçon de Christian Carion, Jalouse de Stéphane et David Foenkinos…

Le festival proposera également un hommage au cinéma ivoirien, des films remasterisés du distributeur Gaumont, un focus sur les films du réalisateur Xavier Giannoli (Les Corps impatients, Une aventure, Quand j’étais chanteur, Marguerite…).

https://www.filmfrancophone.fr/

index