Pas de grand bouleversement pour la nouvelle saison de la chaîne culturelle de la RTBF; « La Trois va se donner le temps », celui de la mémoire, de l’explication et de la détente, tout en faisant une belle place au cinéma et au documentaire. Et miser sur l’événementiel.

Dans le registre de la mémoire, La Trois poursuivra l’exploration des archives de la RTBF, gérées par la Sonuma, permettant chaque semaine de redécouvrir des magazines culturels, documentaires, débats ou encore grands reportages, mais aussi des émissions de divertissements comme La Semaine infernale. Plusieurs « Nuit des archives » seront proposées dont une, fin octobre, en écho à La Journée Mondiale du Patrimoine Audiovisuel initiée par l’UNESCO.

Une programmation événementielle sera consacrée à l’opération 50/50 « Cinquante ans de cinéma belge, cinquante ans de découvertes », avec un premier rendez-vous de rentrée autour de Benoît Poelvoorde, avec notamment la diffusion de « C’est arrivé près de chez vous« . Du 30 septembre au 6 octobre, les téléspectateurs pourront également vivre l’actualité du Festival International du Film Francophone de Namur via le magazine « Silence on FIFF », réalisé par des étudiants de l’HELB et de l’IHECS chaperonnés par Eric Boever. La Trois diffusera également le film de la réalisatrice canadienne Louise Archambault « Gabrielle », Prix du Public au FIFF en 2013.

Tous les mardi on pourra par ailleurs visonner des films de qualité inédits en version originale sous-titrée, comme « Enemy » de Denis Villeneuve, « Taxi Téhéran » de Jafar Panahi, ou « Dheepan » de Jacques Audiard. L’émission « Tout court » proposera quant à elle une sélection de courts métrages belges ou étrangers sélectionnés ou primés dans les festivals comme « Passée l’aube » de Nicolas Graux ou encore « A l’arraché » d’Emmanuelle Nicot. Le 21 décembre, La Trois fera également écho à l’opération de promotion du court métrage « Le jour le plus court », parrainée cette année par Marc-Henri Wajnberg.

Coproductions documentaires

Tout au long de la saison, La Trois met aussi en valeur des créations documentaires originales réalisées en coproduction avec la RTBF, comme « Dries« , portrait du créateur belge Dries Van Noten réalisé par Reiner Holzemer, ou « Inkotanyi », de Christophe Cotteret (production Wrong Men), consacré à ce mouvement politico-militaire de la région des Grands Lacs. En point d’orgue, elle proposera également une soirée événementielle, La Nuit du Doc, en prélude à la cinquième édition du Week-end du doc (16-19 novembre) initiée par le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles. La chaîne offrira également une vitrine à des étudiants de l’Ihecs pour présenter leur documentaire de fin d’études.

Parmi les grands rendez-vous de La Trois figurent par ailleurs un nouveau tournoi d’éloquence autour d’un sujet de société ou d’actualité fort (les Tournois de l’Académie), une émission (suisse) d’explication sur la géopolitique internationale (Geopolitis), des rencontres de personnalités éclairantes (Les Sentinelles) ainsi que l’évocation d’artistes et personnalités belges (Des Vies).

Dans le domaine musical, La Trois proposera notamment, avec Le Classique en Prime des rendez-vous fabuleux comme le concert d’été dans les jardins de Schönbrunn, des opéras en direct ou le portrait de cinq musiciens belges (Jeunes Solistes, Grands destins).