La bataille pour la présidence du CSA est lancée, annonce ce matin le quotidien L’Echo, alors que prend fin à la mi-novembre le mandat de Dominique Vosters. Dans ce dossier éminemment politique, Jean-François Sacré pointe plusieurs personnalités, à commencer par l’actuel président Dominique Vosters, dont le mandat pourrait à tout le moins être prolongé jusqu’aux élections de 2019. Et de citer par ailleurs les noms de Renaud Bellen, actuel directeur du GSARA, supposé favori, ainsi que de Virginie Vandeputte, pour l’instant en charge de l’audiovisuel et des médias au cabinet du ministre Jean-Claude Marcourt. Il est sûr que cette teinte dominante PS ne sera pas facile à faire passer dans un landerneau politique francophone qui a subi cet été les soubresauts que l’on sait. A fortiori lorsqu’il s’agit de présider le régulateur indépendant des médias en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Lire l’article