Réuni hier en session plénière à Strasbourg, le Parlement européen est revenu sur toutes les coupes budgétaires proposées par le Conseil pour le budget 2018 de l’U.E., en ce compris « les réductions arbitraires de plus de 30 millions € en crédits d’engagement effectuées par le Conseil dans de nombreux programmes », notamment dans le domaine de la culture.

Par 414 voix pour, 163 voix contre et 90 abstentions, les eurodéputés estiment que ces réductions ne tiennent pas compte « des excellents taux d’exécution de ces programmes et du niveau de financement déjà insuffisant de ceux-ci, qui ne permet pas de financer de nombreux projets de qualité« . Le Parlement propose donc de rétablir les montants de toutes les lignes au niveau du projet de budget et propose des augmentations supplémentaires pour certaines lignes.

C’est le cas notamment pour le programme MEDIA dont le budget devrait être fixé à 114,6 M€, soit une augmentation de 7 M€ par rapport au montant établi par le Conseil. Pour le volet Culture d’Europe Créative, le Parlement propose une augmentation de 11,5 M€ à 75,6 M€.

Les amendements au budget votés par le Parlement prévoient également un montant de 1,75 M€ pour soutenir le sous-titrage des contenus culturels de télévision et une enveloppe de 20,96 M€ (+ 2 M€) pour les « actions multimédias » (soutien à Euronews et Euranet+); les députés invitent cependant la Commission à passer en revue ces diverses initiatives « afin de veiller à ce que le budget soutienne effectivement une couverture indépendante et de qualité de l’actualité de l’Union ». Enfin, le Parlement prévoit des projets pilotes portant sur les conseils des médias à l’ère numérique (500.000€) et les stages pour les médias en langue minoritaire (500.000€) ainsi que des actions préparatoires en matière d’éducation aux médias (500.000€) et de surveillance du pluralisme des médias (750.000€).

Globalement, le budget 2018 fixé par le Parlement européen s’élève à 162,6 milliards d’euros en crédits d’engagement, soit une augmentation de 1,2% par rapport au projet de budget de la Commission.

Conciliation jusqu’au 20 novembre

Ce vote en plénière marque le début de trois semaines de négociations de « conciliation » avec le Conseil avec lequel un accord doit être trouvé pour une signature par le Président du Parlement en date du 30 novembre. Le Conseil européen, actuellement présidé par l’Estonie, a déjà fait savoir qu’il rejetait les amendements déposés par les députés qui « dépassent de 1,8 milliard d’euros les plafonds instaurés dans le cadre pluriannuel 2014-2020 de l’Union européenne. »

Lire les documents du Parlement