Koen Mortier a entamé le tournage de son prochain long métrage intitulé « Engel/Un ange« , une histoire inspirée du roman de l’écrivain flamand Dimitri Verhulst « Monoloog van iemand die het gewoon werd tegen zichzelf te praten ».

‘Un Ange’ raconte les dernières 24 heures de la vie de Thierry, un champion cycliste reconnu mais dépressif. Pendant un voyage au Sénégal, il rencontre Fatou, une jeune prostituée dont il tombe instantanément amoureux. Sous l’influence de drogues, Thierry se comporte cependant de façon bizarre et on le retrouve mort le lendemain dans sa chambre d’hôtel. Comment Fatou va-t-elle pouvoir se disculper et prouver son innocence. L’histoire fut inspirée à Dimitri Verhulst par la fin du coureur cycliste Franck Vandenbroucke. Il s’agit du troisième roman de Dimitri Verhulst porté à l’écran, après « Hotel Problemski », réalisé par Manu Riche (2016), et « La merditude des choses« , adapté par Felix Van Groeningen (2009).

Le film se tourne au Sénégal, sur pellicule, avec le chef opérateur Nicolas Karakatsanis (« Rundskop », « Le fidèle »). Il fait du reste l’objet d’une opération de crowdfunding sur Ulule afin de financer les surcoûts liés au tournage en 35 mm. Il s’agit du troisième long métrage de Koen Mortier, qui a commencé sa carrière comme réalisateur de films publicitaires et a réalisé notamment les films « Ex Drummer » en 2007 et « 22 mei » en 2010.

« Engel » est produit par Eurydice Gysel pour CZAR Film, en coproduction avec Anonymes Films and Graniet Film (Pays-Bas). La production est soutenue notamment par le Fonds audiovisuel de Flandre (VAF), le fonds bruxellois screen.brussels, le tax shelter fédéral belge (BNP Paribas Fortis Film Finance), le fonds hollandais Netherlands Film Fund (NFF), Canvas (VRT), Step Telenet et Proximus.