A l’issue de sa cinquième session d’aide, le fonds bruxellois screen.brussels fund apportera son soutien financier à 8 projets pour un total de 1.065.000 €. Les dépenses attendues en Région de Bruxelles-Capitale sont huit fois supérieures.

Six longs métrages (dont un documentaire) et deux séries TV, dont six projets majoritaires belges, ont été retenus et mettront à l’ouvrage des producteurs, acteurs, réalisateurs, techniciens et prestataires de services bruxellois.

Adoration, de Fabrice du Welz. Ce long métrage clôturera un triptyque inauguré avec Cavaire et Alleluia, explorant les territoires extrêmes de l’âme humaine à travers des personnages hors-normes. Produit par Panique !, il présentera à l’affiche Benoît Poelvoorde, Fantine Harduin et Peter Vanden Begin, de même qu’Emmanuelle Béart et Béatrice Dalle. L’équipe est quasi entièrement menée par des Bruxellois, le montage image et les enregistrements son seront aussi effectués à Bruxelles

Convoi exceptionnel, de Bertrand Blier. Produit par Versus productions (Liège), il rassemble durant les 35 jours de tournage bruxellois Gérard Depardieu, Christian Clavier et Edouard Baer entre-autres. De nombreux prestataires bruxellois (TSF, Studio L’Equipe, ADN Studios, Boxon, Mikros) seront également mis à contribution.

Continuer, de Joachim Lafosse. L’adaptation du livre éponyme de Laurent Mauvigner est coproduite par Versus à Liège et Prime Time à Bruxelles. Entre chevauchées sur les plaines du Kirghizstan et voyage intérieur dans une relation écorchée mère/fils, Continuer entraîne plus de vingt techniciens bruxellois sur le projet. Au casting, un duo formé par Virginie Efira (Victoria, Une famille à louer) et Kacey Mottet Klein (Keeper).

Horse Boy, de Ari Folman. Encore une odyssée aux confins du monde (en Mongolie cette fois) pour guérir un enfant autiste. Le projet est coproduit par Beluga Tree (Diane Elbaum) avec Full House Films. Il mettra au travail 26 techniciens bruxellois et bénéficiera de l’appui de Eye Lite et KGS, Boxon, Studio l’Équipe, Caviar et Mikros.

Le suicide d’Emma Peeters, de Nicole Palo. Produit par Take Five, le film comporte une poignée de seconds rôles bruxellois (Stéphanie Crayencour, Jean-Henri Compère…) et compte 29 jours de tournage dans la Capitale.

Sideline, de Joost Wynant, Louis Pons et Maarten Goffin. Ce documentaire produit par Visualantics Productions accompagne une poignée de ces jeunes footballers africains qui rejoignent l’Europe dans l’espoir d’intégrer un grand club international. Toute la production du projet se déroule à Bruxelles.

Papa ou maman, série TV (6 x 52′) qui déclinera à la télévision la trame des deux longs métrages éponymes. Produite pour M6 par Nexus Factory, elle sera quasi-entièrement tournée à Bruxelles avec une trentaine de techniciens et pléthore de comédiens bruxellois au casting (Tania Garbarski, Serge Larivière, Jean-Henri Compère, Hugo Gonzales …).

Ennemi Public 2, de Gary Seghers, Matthieu Frances, Gilles De Voghel. Il s’agit de la seconde saison de cette série belge (10 x 52′), issue du fonds RTBF/FWB, qui a déjà rassemblé des millions de téléspectateurs et dépassé les frontières de notre petit pays. Produite par Entre Chien et Loup, elle réunira à nouveau Stéphanie Blanchoud, Angelo Bison et Clément Manuel, notamment pour dix jours de tournage dans la capitale.