Le Parlement européen a formellement adopté ce 30 novembre le budget 2018 de l’Union Européenne, suite à l’accord de conciliation intervenu avec le Conseil. Il annule les coupes budgétaires proposées par ce dernier dans les secteurs de l’audiovisuel et de la culture.

Adopté par 295 voix pour, 154 contre et 197 abstentions, le budget promulgué par le Président du PE, Antonio Tajani (voir photo), prévoit pour 2018 160,1 milliards € en crédits d’engagement et 144,7 milliards € en crédits de paiement.

Ce budget final rétablit les niveaux de financements prévus par la Commission européenne dans son projet de budget établi en juin dernier, lequel inscrit 109,14 M€ pour le programme Europe Créative MEDIA et 19,9 M€ pour les « actions multimédias », notamment la contribution de l’UE à la chaîne d’information Euronews. Dans le cas du programme MEDIA, il conviendra d’y ajouter la contribution des pays non membres de l’UE mais qui participent aux actions de soutien au secteur audiovisuel.

Le volet Culture du programme Europe Créative bénéficie d’une augmentation de 2,5 M€ et passe à 71,106 M€, notamment en vue de couvrir le budget de l’année européenne du patrimoine culturel. L’accord budgétaire prévoit également un supplément de 1 M€ pour l’instrument de garantie de prêts aux secteurs culturels et créatifs dont l’enveloppe 2018 passe ainsi à 35,58 M€.

Rappelons que ce fonds de garantie, géré par le Fonds européen d’investissement (FEI), dispose d’une enveloppe de 121 M€ jusqu’à 2020. Des contrats de garantie ont été signés dans trois pays (Espagne, France, Roumanie) pour un montant de 19,6 M€, de quoi garantir plus de 182 M€ de prêts aux PME du secteur créatif (lire le bilan Apps-Pdf-icon-1). Quatre nouveaux contrats devraient par ailleurs voir le jour prochainement en Belgique, en Italie et en République Tchèque.