Le fonds de garantie européen pour les secteurs culturels et créatifs du programme Europe Créative est renforcé de 60 M € grâce à un apport du Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS), le levier financier du Plan Juncker pour l’investissement en Europe.

Les députés européens ont adopté ce 12 décembre le règlement qui prolonge jusqu’à la fin 2020 le Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS) et porte son objectif d’investissement à 500 milliards €. Le FEIS 2.0 pourra également atteindre de nouveaux secteurs, y compris celui des industries créatives et culturelles.

Cela se concrétisera dès janvier 2018 par un nouvel apport de 60 M€ à l’instrument de garantie des prêts bancaires aux secteurs culturels et créatifs géré par le Fonds européen d’Investissement pour le compte du programme Europe Créative. Son enveloppe globale passe ainsi de 121 millions € à 181 millions €, ce qui devrait permettre de générer pour plus de 1 milliard € de prêts à des milliers de PME actives dans la culture et la création.

Lancé en juillet 2016, le mécanisme de garantie a déjà signé des accords avec des intermédiaires financiers en Espagne, en France et en Roumanie, représentant un niveau de prêts estimé à 230 millions €. Le nouvel apport du FEIS va permettre de signer des accords supplémentaires avec des intermédiaires financiers en République Tchèque, en Italie et en Belgique.

Pour rappel, ce mécanisme de garantie couvre en grande partie l’engagement financier des banques dans des projets créatifs et culturels; il leur permet également de bénéficier d’une expertise et de formations pour mieux comprendre et répondre aux besoins des PME du secteur.