La production cinématographique a augmenté de 47% en dix ans pour atteindre 2 124 longs métrages en 2016: les coproductions européennes majoritaires représentent 20,4% de ce volume, selon un rapport publié par l’Observatoire européen de l’audiovisuel.

Intitulé Film production in Europe – Production volume, co-production and worldwide circulation (PDF), ce rapport pointe notamment que:

  • Plus de 18 000 films ont été produits en Europe entre 2007 et 2016.
  • Le volume de production global en Europe a augmenté de 47 %, passant de 1 444 longs métrages en 2007 à 2 124 en 2016.
  • Les coproductions européennes majoritaires représentent 20,4 % du volume de production global en Europe sur cette période.
  • Le volume de la production de documentaires de long métrage a presque doublé au cours de cette période, atteignant 698 films en 2016.
  • La production de longs métrages de fiction a également connu une hausse significative (+33 %).

Les cinq principaux pays producteurs – le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne, l’Espagne et l’Italie – représentent 53,6 % de la production totale des 36 pays couverts par ce rapport. Les 10 premiers pays producteurs représentent 73 % des films tournés entre 2007 et 2016. Seuls cinq des 36 pays couverts ont enregistré une baisse de la production entre 2007-2008 et 2015-2016 (Royaume-Uni, Belgique, Norvège, Estonie et Hongrie).

Belgique et Luxembourg, champions de la coproduction

En valeur absolue, la France arrive en tête de liste avec 566 coproductions de 2007 à 2016.  Seuls la Belgique (56 %) et le Luxembourg (53 %) ont produit plus de films en tant que coproducteurs.

GraphJulio1

Les pays européens ont coproduit avec 150 pays différents au cours de la période étudiée (dont 105 en tant que coproducteurs majoritaires et 142 en tant que coproducteurs minoritaires). Toutefois, seuls 11 pays européens coproducteurs majoritaires ont interagi avec plus de 30 pays au cours de cette période.

En moyenne, 40 % des films coproduits avec d’autres pays en tant que coproductions à majorité européenne l’ont été avec des partenaires non européens, les États-Unis étant le principal partenaire non européen des coproductions à majorité européenne. Les coproductions franco-belges arrivent nettement en tête du classement des partenariats de coproduction les plus fréquents avec 207 films franco-belges réalisés entre 2010 et 2015. Les productions britanno-américaines, italo-françaises, franco-allemandes et belgo-françaises complètent la liste des cinq associations les plus fréquentes en matière de coproductions impliquant la participation d’au moins un partenaire européen, sur cette période.

Le nombre moyen de partenaires de coproduction a augmenté au cours de la période couverte ; dans l’UE, il est passé d’une moyenne de 1,48 en 2010 à 1,65 en 2015. Au total, 27 pays se situent dans une fourchette de 1,45 à 2 partenaires de coproduction en moyenne, par coproduction. Ce chiffre n’est supérieur à deux que dans quatre pays.

Sortie sur plus de 6 territoires

L’Observatoire relève encore que, au total, 39,5 % des films produits en Europe entre 2010 et 2015 ont bénéficié d’une sortie en salles dans un pays autre que le principal pays de production ; pour les coproductions majoritaires, ce chiffre s’élève à 62,9 %, soit 1 464 films sur la période analysée. En moyenne, les coproductions européennes ont circulé presque deux fois plus largement que les productions nationales (32,1 %). En moyenne, les coproductions européennes sortent à l’étranger sur 6,43 territoires.

Voir sur le site de l’Observatoire