La fréquentation des salles de cinéma s’est très légèrement tassée l’an dernier dans l’Union européenne, mais elle continue de croître (+ 2,1%) sur l’ensemble des 37 territoires européens pour atteindre 1,3 milliard de visiteurs, annonce aujourd’hui l’Union internationale des cinémas (UNIC).

Ces chiffres sont provisoires (les résultats complets seront publiés au printemps prochain), dans l’attente des données définitives pour certains territoires, précise l’organisation des exploitants de salles qui attribue la croissance aux investissement dans des initiatives de développement des publics et à quelques importants succès de films locaux à travers l’Europe. Les résultats du box office ont cependant été tirés essentiellement par des films internationaux tels que La Belle et la Bête, Moi, moche et méchant 3, Star Wars: les derniers Jedi, Fast and Furious 8 et Pirates des Caraïbes : La Vengeance de Salazar.

Malgré un léger ressac de 1,8% (à 209,2 millions de tickets), l’exploitation en France a enregistré sa troisième meilleure performance en 50 ans, grâce notamment au succès des films Raid Dingue et Valérian et la Cité des Mille Planètes. Le Royaume-Uni a battu des records avec une progression de 2,5% au box office et une croissance de fréquentation de 1,4% (170,6 millions d’entrées), tout comme la Russie qui franchit pour la première fois le cap des 213 millions de spectateurs, devenant par là-même le plus important territoire de l’UNIC en termes de fréquentation. L’Allemagne progresse de 1% à 122,3 millions d’entrées et les Pays-Bas de 5,3% à 36 millions de spectateurs.

Si l’Espagne continue à flirter avec les 100 millions d’entrées (-0,5%), les résultats sont nettement moins bons en Italie où la fréquentation a chuté de 12,4% (92,3 millions d’entrées) faute de succès locaux ou internationaux. Ce fut le cas également au Danemark où le marché recule une nouvelle fois (-7,4% à 12,5 millions d’entrées) ou en Norvège qui enregistre une baisse de 10,3%.

Dans l’est de l’Europe, la Pologne poursuit sa croissance (+8,7% à 56,6 millions d’entrées), tout comme la Slovaquie (+18%), la Roumanie (+11,3%) et l’Ukraine (+32,2%).

L’UNIC note par ailleurs que la part de marché des films nationaux reste particulièrement élevée en Turquie (56,7%), en France (37,4%) et en Finlande (28%). La France et l’Irlande sont les pays les plus cinéphiles avec une moyenne de 3,3 sorties cinéma par an, la moyenne se situant à 1,6 visite par an.

 

DV6nlxgX4AAzIR4.jpg-large