Une bonne vingtaine de sociétés belges actives dans le développement de jeux vidéo et le secteur du gaming sont regroupées sous une ombrelle commune au Gamescom, le grand salon du gaming qui se tient jusqu’au 25 août à Cologne (Allemagne).

Le grand public pourra y tester les nouveaux jeux des entreprises bruxelloises, flamandes et wallonnes telles que SU-Games, Fishing Cactus, Pajama Llama, eXiin, Glowfish Interactive, Cybernetic Walrus, Crazy Monkey Studios ou encore Larian Studios. I-Illusions lèvera de son côté un coin du voile sur le SpacePirateTrainer de Dirk Van Welden le premier jeu VR belge sur PlayStationVR. (voir le site http://belgiangames.be/ )

Plan d’action flamand

A l’occasion de sa visite au Gamescom ce 21 août, le ministre flamand des Médias Sven Gatz a dévoilé son plan d’action pour soutenir le déploiement du secteur du jeu vidéo. Il entend ainsi répondre aux besoins d’une industrie présentant de belles perspectives de développement. L’an dernier, le ministre avait déjà plus que doublé le budget du VAF/Gamefonds porté à 1,73 M€.

Il propose aujourd’hui d’instaurer une plateforme de concertation entre les différents acteurs et institutions concernés, de développer des formations appropriées et de créer des synergies entre secteurs notamment via la nouvelle ligne de subvention InnovatieLab du VAF qui mettra l’accent sur l’innovation et les productions cross-média. Pour soutenir la compétitivité au niveau mondial, le plan d’action apportera par ailleurs un soutien accru à la promotion et au marketing, notamment via la participation à des événements internationaux tels que la Game Developers Conference à San Francisco, en mars 2019. Enfin, un soutien spécifique sera mis en place pour les projets artistiques et le serious game tandis que la valeur ajouté culturelle des jeux sera mise à l’honneur dans le cadre des Belgian Game Awards qui seront attribués le 15 février en marge d’une grande conférence sur le jeu vidéo (1UpConference) organisée à Courtrai.

gatz1-768x576
Les ministres flamand Sven Gatz et bruxelloise Cécile Jodogne au Gamescom ©Flega

Ouverture du tax shelter

Le ministre Gatz et sa collègue bruxelloise Cécile Jodogne ont par ailleurs profité de leur déplacement au Gamescom pour plaider une nouvelle fois en faveur d’un élargissement du tax shelter audiovisuel au secteur du jeu vidéo. Deux propositions de loi ont été déposées en ce sens au Parlement, mais, à supposé qu’elles aboutissent, il faudra encore convaincre la Commission européenne que ce mécanisme ne s’apparente pas à une aide d’Etat. En Région bruxelloise, les entreprises du secteur peuvent pour l’heure bénéficier du plan Next Tech de soutien aux entreprises du numérique ainsi que des aides de Screen Brussels, tandis qu’en Wallonie, Wallimage Entreprises prévoit de renforcer ses investissements dans le jeu vidéo, la VR et l’AR.