Le Fonds européen d’investissement (FEI) et la banque publique polonaise Bank Gospodarstwa Krajowego (BGK) viennent de signer un nouvel accord au titre du mécanisme de garantie des secteurs culturels et créatifs du programme Europe créative de l’UE.

Cet accord de contre-garantie va permettre à BGK d’élargir ses opportunités de financement aux PME polonaises du secteur culturel et créatif ; on estime que un montant de 125 millions d’euros sur trois ans, aidera près de 3 000 PME actives dans des secteurs tels que le design, les arts virtuels ou la musique à accéder à des capitaux nouveaux. L’accord est soutenu par le budget de l’UE dans le cadre du Fonds européen pour les investissements stratégiques (EFSI) du Plan Juncker.

Andrus Ansip, vice-président pour le marché unique numérique, Tibor Navracsics, commissaire chargé de l’éducation, de la culture, de la jeunesse et du sport et Mariya Gabriel, commissaire chargée de l’économie et de la société numériques, ont déclaré: « Soutenir les PME polonaises pour leur permettre d’accéder facilement à des solutions de financement stimulera la créativité, l’innovation et la prise de risque dans les secteurs créatifs et culturels du pays. Avec cet accord, nous permettons aux PME de secteurs tels que les arts visuels ou le design d’obtenir des prêts bancaires, ce qui leur permet de stimuler l’innovation et la création d’emplois au niveau local et régional« .

Les secteurs de la création et de la culture représentent plus de 7 millions d’euros d’emplois dans l’UE et représentent 4,2% du PIB de l’UE. Un communiqué de presse peut être trouvé ici. En septembre, le plan Juncker avait mobilisé 15,1 milliards d’euros de nouveaux investissements en Pologne; et 344 milliards d’euros dans l’ensemble de l’UE.

Communiqué