Réalisé par IP Belgium, le « Video Observer » est la première étude nationale qui analyse la manière dont les belges consacrent leur temps à la vision de contenus.

Avec les évolutions technologiques et l’usage des appareils mobiles, la consommation vidéo des belges n’a jamais été si grande. Pour autant, en 2019, il y a mille et une manières de regarder un contenu. Seul(e) ou accompagné(e) ? Dans quels lieux et sur quels types d’écran ? Existe-t-il des différences entre hommes et femmes, groupes sociaux, âges, communautés (néerlandophone/francophone) ? En direct, en replay ou à la demande ? Via les réseaux sociaux, Youtube ou la télévision ?

Les Belges consacrent 4h46’ par jour à regarder du contenu vidéo, dont 71% consiste en programmes télévisés consommés en live ou en différé, révèle cette étude Video Observer, les francophones passant plus de temps sur les plateformes digitales que les néerlandophones. Globalement, la télévision linéaire représente 49,1% de cette consommation contre 18,5% pour l’enregistrement et 3% pour le rattrapage.

share of eye