Le 8ème film des frères Dardenne, Le jeune Ahmed, sera en Compétition au Festival de Cannes qui accueillera également plusieurs coproductions belges.

Les président et délégué général du Festival de Cannes, Pierre Lescure et Thierry Frémaux ont dévoilé ce matin la liste des 19 films en compétition pour la Palme d’or à Cannes. Sans grande surprise, on y trouve le dernier long métrage de Jean-Pierre et Luc Dardenne, Le jeune Ahmed, annoncé dans les salles le 22 mai. La liste est encore susceptible d’être complétée, « certains films étant encore attendus« , a souligné Thierry Frémaux.

Présenté en Compétition, Le Jeune Ahmed dépeint, en Belgique, aujourd’hui, le destin d’Ahmed, 13 ans, pris entre les idéaux de pureté de son imam et les appels de la vie.

Le jeune Ahmed est produit par Les Films du Fleuve, en coproduction avec Archipel 35, France 2 Cinéma, Proximus, RTBF (Télévision belge) avec la participation de Canal +, Ciné +, France Télévisions, Wallimage (la Wallonie), la Région de Bruxelles-Capitale. Le film a été produit avec l’aide du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de Eurimages, avec le soutien du Tax Shelter du Gouvernement fédéral belge, de Casa Kafka Pictures, de Casa Kafka PicturesMovie Tax Shelter empowered by Belfius, en association avec Wild Bunch, Diaphana, Cinéart et BIM Distribuzione. Les ventes internationales sont assurées par Wild Bunch.

Le film sortira en Belgique (Cinéart), en France (Diaphana) et en Suisse (Xenix)
le 22 mai prochain et le 4 juillet aux Pays-Bas (Cinéart).

58679355_2331078840263769_2682191683189211136_n
Les frères Dardenne sont également impliqués, à travers leur société de production Les Films du Fleuve dans le nouveau film de Ken Loach, Sorry we missed you, présenté aussi en Compétition. Le film a reçu le soutien du Tax Shelter du Gouvernement fédéral belge, de Be tv et Cinéart.

Vignette_site_SWMY

À Newcastle, Ricky et sa famille se battent contre la précarité depuis quelques années. Pourtant, ni Ricky ni son épouse Abby n’ont cessé de travailler. Alors qu’il est temporairement sans emploi, Ricky voit dans l’opportunité de devenir chauffeur-livreur à son compte, avec son propre camion, une formidable occasion de s’en sortir. Abby, aide-soignante à domicile, l’aide à réaliser son projet en vendant sa propre voiture. Mais Ricky doit rendre des comptes à la société de transport qui lui assigne ses courses et contrôle son travail, et finalement sa vie et celle des siens. Commence alors pour toute la famille la spirale infernale des pièges de l’uberisation…

En Compétition encore, Atlantique, premier long métrage de la réalisatrice sénégalaise Mati Diop.

L’action prend place dans une banlieue populaire de Dakar, où les ouvriers du chantier d’une tour futuriste, sans salaire depuis des mois, décident de quitter le pays par l’océan pour un avenir meilleur. Parmi eux se trouve Souleiman, l’amant d’Ada, promise à un autre. Quelques jours après le départ des garçons, un incendie dévaste la fête de mariage de la jeune femme et de mystérieuses fièvres s’emparent des filles du quartier.
Ada est loin de se douter que Souleiman est revenu…

Le film est coproduit en Belgique par Frakas productions, avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles, du CNC, Arte, TV5 Monde, La Région Aquitaine, Visions Sud Est, Ad Vitam, MK2, Fopica, du Fonds Image de la Francophonie, Eurimages et Casa Kafka Pictures.

La Compétition accueille enfin Sibyl de Justine Triet, avec dans les rôles principaux Virginie Efira, Adèle Exarchopoulos, Gaspard Ulliel et Niels Schneider. Cette « dramédie » est produite par Les Films Pelléas (France) en coproduction avec Scope Pictures.

Vignette_site_SIBYL
Virginie Efira dans « Sibyl » de Justine Triet

Sibyl est une romancière reconvertie en psychanalyste. Rattrapée par le désir d’écrire, elle décide de quitter la plupart de ses patients. Alors qu’elle cherche l’inspiration, Margot, une jeune actrice en détresse, la supplie de la recevoir. En plein tournage, elle est enceinte de l’acteur principal… qui est en couple avec la réalisatrice du film. Tandis qu’elle lui expose son dilemme passionnel, Sibyl, fascinée, l’enregistre secrètement. La parole de sa patiente nourrit son roman et la replonge dans le tourbillon de son passé. Quand Margot implore Sibyl de la rejoindre à Stromboli pour la fin du tournage, tout s’accélère à une allure vertigineuse.

Dans la section Un Certain Regard, on pointe également le nouveau long métrage de Christophe Honoré Chambre 212 dont le tournage s’est achevé en Belgique et au Luxembourg il y a à peine un mois. Au casting, le cinéaste retrouve Chiara Mastroianni et Vincent Lacoste. Il s’agit également d’une coproduction entre Les Films Pelléas et Scope Pictures auxquels s’ajoute la société luxembourgeoise Bidibul Productions ; elle a bénéficié notamment du soutien de Wallimage et du Film Fund Luxembourg. La distribution en France sera assurée par Memento Films et les ventes internationales par Charades.

Un Certain Regard présentera aussi Adam de Maryam Touzani, avec Lubna Azabal, Nisrin Erradi, Douae Belkhaouda, Aziz Hattab. Ce drame est le fruit d’une coproduction entre Ali’n Productions, Les Films du Nouveau monde (France) et Artémis Productions, avec le soutien de VOO. Il sera distribué en France par Ad Vitam

Dans la Médina de Casablanca, Abla, veuve et mère d’une fillette de 8 ans, se bat pour survivre et donner le meilleur avenir possible à son enfant. Pour cela, elle a ouvert en bas de chez elle un magasin de pâtisseries marocaines qu’elle tient à la force du poignet. Quand Samia, une jeune femme enceinte frappe à sa porte, Abla est loin d’imaginer que cette rencontre la changera à jamais. Deux femmes en fuite et une rencontre fortuite du destin… Un deuil à faire, une naissance à accepter et un chemin vers l’essentiel.

Adam
Adam, de Maryam Touzani

 

Coproductions luxembourgeoises

Deux coproductions luxembourgeoises figurent par ailleurs dans la section Un Certain Regard;

  • Les Hirondelles de Kaboul, long-métrage d’animation réalisé par Zabou Breitman et Eléa Gobbé-Mévellec, une coproduction Melusine Productions avec la France et la Suisse. Sa sortie est programmée en France le 4 septembre prochain.

Été 1998, Kaboul en ruines est occupée par les talibans. Mohsen et Zunaira sont jeunes, ils s’aiment profondément. En dépit de la violence et la misère quotidiennes, ils veulent croire en l’avenir. Un geste insensé de Mohsen va faire basculer leurs vies.

les-hirondelles-de-kaboul

  • Viendra le feu, long-métrage réalisé par Olivier Laxe. Il a été produit par Miramemira (Espagne) et 4 A 4 Productions (France) et co-produit par Tarantula Luxembourg et Kowalski Films (Espagne). Le troisième long-métrage du réalisateur galicien a été soutenu par le Fonds national de soutien à la production audiovisuelle du Grand-Duché de Luxembourg (Aide Cineworld), par le CNC (Aide Cinéma du Monde et CVS), par AGADIC (Axencia Galega das Industrias Culturais) et par Eurimages. Les ventes internationales du film sont gérés par Pyramide International.

Lorsque Amador Coro sort de prison pour avoir provoqué un incendie, personne ne l’attend. Il retourne dans son village reculé dans les montagnes, dans les profondeurs de la Galice rurale où il vit avec sa mère âgée, Benedicta, et trois vaches. Leurs vies s’écoulent lentement, au rythme apaisé de la nature. Jusqu’au jour où un feu vient à dévaster la région.