Du 8 au 18 octobre, la 46ᵉ édition du Festival international du film de Gand (Film Fest Gent) sera placée sous le signe du cinéma espagnol, a annoncé son directeur de la programmation Wim De Witte.

L’actrice fétiche de Pedro Almodóvar Rossy de Palma prête, du reste, son visage à l’affiche du festival qui, traditionnellement, met un accent particulier sur la musique des films. « Trop peu de films espagnols sont montrés dans les salles de cinéma belges, a-t-il expliqué. Nous perdons donc généralement des occasions de suivre ce qui se passe dans l’un des principaux pays d’Europe du point de vue cinématographique. » Une rétrospective fera donc une large place à des cinéastes confirmés tels qu’Agusti Villaronga, Carlos Saura, Luis Buñuel, Victor Erice, Alejandro Amenaba et Pedro Almodóvar, tout en réservant une place aux nouveaux talents du cinéma espagnol : Carlos Marques-Marcet, Nous Ballus, Elena Martin et Gabriel Velazquez.

Parmi les premiers titres de la sélection 2019 révélés à ce stade figurent le film de Bas Devos, Ghost Tropic, présenté en mai à la Quinzaine des réalisateurs, Il Traditore, de Marco Bellocchio, en compétition officielle à Cannes, ainsi que Monos, du réalisateur colombien Alejandro Landes. Le Festival de Gand offrira également une première à la nouvelle série flamande The Twelve, produite par Eyeworks pour la VRT (Eén), dans laquelle on suit les péripéties et interrogations d’un jury de cour d’assises.

Ghost Tropic de Bas Devos

Comme chaque année, le festival décernera aussi ses World Soundtrack Awards et présentera des films à dominante musicales tels que le documentaire A Dog Called Money, de Seamus Murphy, et Amazing Grace, concert d’Aretha Franklin filmé par Allan Elliott et Sydney Pollack.

Source : Spain in the spotlight of Film Fest Gent 2019