Communiqué de presse (CSA)

Ce jeudi 15 avril, le Conseil supérieur de l’audiovisuel entame une enquête auprès de l’ensemble de ses régulés pour évaluer l’impact de la crise actuelle sur leurs activités après 5 semaines de mesures de confinement. Le CSA entend recenser les principales difficultés et les défis qui se posent au secteur.

Le CSA est bien conscient que la période est paradoxale pour le secteur audiovisuel : d’un côté la recherche d’informations par les publics n’a jamais été aussi importante et de l’autre, le secteur est touché par les mesures de confinement et les nécessaires mesures de protection. Tout cela s’inscrivant dans une période générale de compression des revenus publicitaires.

Cette réalité expose les acteurs audiovisuels à la crise. C’est pourquoi le CSA est convaincu qu’un soutien spécifique doit être apporté au secteur. Par le biais de l’ERGA, l’association des régulateurs européens dont le CSA assure la Vice-Présidence, les autorités européennes ont déjà été sensibilisées et le CSA a reçu la tâche de recenser les initiatives pertinentes prises au sein des autres États Membres de l’Union.

Au regard des nombreuses initiatives mises en œuvre dans des délais très courts, Karim Ibourki, Président du CSA, salue le travail accompli par le secteur.

« C’est dans les moments les plus critiques que s’expose plus que jamais la créativité de nos acteurs audiovisuels dont nous pouvons toutes et tous être fiers. Les radios, télévisions, distributeurs et les acteurs du web comme les webtv, les Youtubeurs et les Youtubeuses, contribuent chacun.e à nous informer et faciliter notre quotidien. Sans eux, comment imaginer traverser cette crise? Pour le CSA, l’heure est à la poursuite des missions de régulation, mais aussi et surtout au soutien du secteur audiovisuel».

Consultez le communiqué de l’ERGA :

ERGA_Corona_PressRelease