Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a décidé, ce jeudi 23 avril, de doter son Fonds d’urgence, créé le 7 avril dernier, de 30 millions supplémentaires, portant son budget total à 80 millions d’euros.

Cette décision résulte de la prolongation de la période de confinement du 19 avril au 3 mai de même que de l’annulation des évènements de masse jusqu’au 30 août, explique-t-il dans un communiqué. « Notre volonté est d’aider également d’autres secteurs tels que l’enseignement obligatoire, les bâtiments scolaires, la diffusion internationale des artistes ou encore les médias, souligne le ministre du Budget Frédéric Daerden. Avec le Ministre-Président, nous coordonnerons les demandes d’utilisation du fonds pour trouver le meilleur équilibre possible entre les demandes issues du terrain. Une réflexion approfondie et concerté devra également être menée pour assurer le redéploiement des secteurs après la crise ».

Un site Internet spécifique  centralise les mesures de soutien budgétaire accordées aux bénéficiaires de subvention dans les différents secteurs de la Fédération Wallonie-Bruxelles et très prochainement pour l’accès du secteur culturel aux aides compensatoires.