ARTE France Cinéma annonce son entrée en coproduction de quatre nouveaux longs métrages. Il s’agit de Tralala des frères Larrieu, Les passagers de la nuit de Mikhaël Hers, L’innocent de Louis Harrel et Ne pas laisser de traces de Jan P. Matiszynski.

Tralala de Arnaud et Jean-Marie Larrieu, avec Mathieu Amalric, Josiane Balasko, Mélanie Thierry et Maïwenn – SBS Productions (France) – Tournage d’août à octobre 2020

Pour leur première comédie musicale, les frères Larrieu retournent dans leur ville natale, Lourdes, pour y sonder les espoirs de ses habitants. Les mélodies incantatoires des personnages-chantant rythment les aventures de « Tralala », auteur-compositeur, parti en quête de la Sainte-Vierge. Sur son chemin, il découvre miraculeusement la musique de Pat, guitariste disparu, et endosse son rôle auprès de sa mère.

Avec la collaboration de Philippe Katerine, Etienne Daho, Dominique A, Bertrand Belin et Jeanne Cherhal pour les chansons et Mathilde Monnier pour les chorégraphies.

Les passagers de la nuit de Mikhaël Hers, avec Charlotte Gainsbourg – Nord-Ouest Films (France) – Tournage en novembre 2020.

Après avoir réalisé Amanda en 2017, Mikhaël Hers célèbre avec lyrisme les souvenirs marquants d’une famille parisienne. Une traversée des années 1980 abordée par le prisme d’Élisabeth, quittée par son mari à l’aube de l’élection de François Mitterrand. Auprès de ses enfants, Judith et Matthias, et de Talulah, jeune marginale qu’elle recueille une nuit, cette femme généreuse et indépendante réinvente son destin en dehors des routes tracées d’avance.

L’innocent de Louis Garrel, avec Louis Garrel et Jean Reno – Les Films des Tournelles – (France) – Tournage en novembre 2020.

Louis Garrel signe avec L’innocent un film policier sentimental qui explore les relations affectives ambivalentes entre deux mondes que tout oppose. Sylvie, 60 ans est tombée amoureuse de Michel, un voyou qu’elle épouse en prison. Tous les deux rêvent de repartir à zéro en ouvrant un magasin de fleurs. Mais Abel, le fils de Sylvie, voit d’un mauvais œil cette relation, persuadé que Michel va replonger. Tournage en novembre 2020.

Ne pas laisser de traces de Jan P. Matuszyński – Aurum Film (Pologne), Background Films (République Tchèque), Les Contes Modernes (France) – Tournage à l’été 2020

Jan P. Matuszyński (The Last Family) capte l’histoire réelle d’un des crimes les plus dramatiques liés à la loi martiale en Pologne : le passage à tabac en 1983 d’un jeune poète militant, Grzegorz Przemyk, par la milice nationale. Malgré la pression du régime communiste, Jurek, 24 ans, seul témoin oculaire de l’agression mortelle, trouve le courage de témoigner quitte à rompre les liens avec Barbara, la mère de son défunt ami et ses propres parents, persécutés par le gouvernement.