Constatant une chute du nombre de visiteurs, les exploitants de salles de cinéma belges réclament la levée de l’obligation du port du masque pendant les projections.

L’obligation du port du masque dans les salles de cinéma pendant la projection de films, a causé une chute du nombre de visiteurs de plus de 25% le week-end dernier par rapport au weekend précédent, et de 80% par rapport au même week-end en 2019, constate la Fédération des Cinémas de Belgique (FCB). La vente de snack et boissons s’en ressent également.

L’exploitation rentable d’un cinéma était déjà extrêmement difficile avec les restrictions imposées en premier lieu (1,5 mètre de distanciation physique et un maximum de 200 visiteurs, ce qui résulte en une diminution de 70% de la capacité des salles), mais elle devient tout simplement impossible avec cette mesure supplémentaire.

Les exploitants pointent le fait que la Belgique est l’unique pays en Europe avec une double mesure de sécurité comprenant la distanciation physique et le port du masque. Les visiteurs manifesteraient du reste sur les réseaux sociaix leur incompréhension de la mesure.

Les membres de la Fédération des Cinémas de Belgique ont demandé au Conseil National de Sécurité de reconsidérer cette obligation pour éviter que davantage d’exploitants ne referment bientôt leurs portes. Sans être suivis jusqu’ici.