Communiqué de presse (CSA – 16 juillet 2020)

Le secteur audiovisuel devient de plus en plus sensible à la diversité de genre. C’est l’une des conclusions du rapport publié par le groupe de travail « Gender Diversity » de l’ERGA et chapeauté par le CSA belge.

Ce rapport avait pour objectif d’augmenter les connaissances que les autorités de régulation et les acteurs du secteur audiovisuel ont quant aux initiatives existant à travers l’UE destinées à promouvoir l’égalité de genre dans les médias et lutter contre les discriminations. Le rapport est composé de deux sections : la première rassemble les « bonnes pratiques », la seconde émet quant à elle une série de recommandations permettant d’accroitre la diversité de genre devant et derrière l’écran.

Pour Karim Ibourki, Président du CSA belge et Président du groupe de travail « Gender Diversity de l’ERGA »:  “L’objectif de ce groupe de travail était vraiment très pragmatique : promouvoir les bonnes pratiques qui existent déjà parmi les acteurs de l’industrie et permettre aux différentes parties prenantes, y compris les gouvernements, de les promouvoir.” Tobias Schmidt, DLM (DE), Président de l’ERGA, rappelle « qu’en tant que régulateurs des médias, la promotion de l’égalité des genres est l’une de nos valeurs fondamentales et nous pensons qu’il est important de poursuivre nos efforts, particulièrement dans cette période difficile, pour faire avancer l’égalité entre les femmes et les hommes. 

Le rapport final présente les analyses et les approches suivies par les services de médias audiovisuels, les producteurs de contenus, l’industrie du film, de la publicité… L’objectif n’est pas de quantifier de manière exhaustive les initiatives existantes mais bien de les documenter de manière qualitative.  Le rapport témoigne dès lors de la pluralité des méthodes et des stratégies mises en œuvre pour promouvoir l’équilibre de genre devant et derrière l’écran. Il doit être envisagé comme une « boîte à outils de bonnes pratiques » adaptées à l’industrie audiovisuelle.

Une série de recommandations, issues de l’analyse des pratiques existantes, est enfin proposée dans le rapport. Des recommandations telles que ;

Encourager les autorités publiques à mettre en place des objectifs spécifiques dans la législation audiovisuelle en matière d’égalité de genre et

1)  mettre en place des mécanismes de monitoring et de collecte de données concernant l’équilibre de genre

2) allouer des fonds destinés à financer la recherche en matière de diversité des genres dans l’industrie audiovisuelle.

Encourager les services des médias audiovisuels et les producteurs de contenus à intégrer l’équilibre des genres à chacune des étapes d’écriture, de développement et de production des contenus audiovisuels.

Encourager le secteur publicitaire à développer des chartes pour promouvoir une publicité non-stéréotypée.

Encourager les services de médias audiovisuels à adopter des objectifs spécifiques en matière d’égalité de genre et développer des statistiques ventilées par genre dans les ressources humaines.

Encourager les organismes de financement (par exemple les agences cinématographiques nationales) à

a) développer des incitants financiers pour permettre la création de projets équilibrés en termes de genre tout en assurant un équilibre dans les commissions de sélection ;

b) développer des formations obligatoires sur les biais inconscients pour les membres des commissions de sélection;

c) mettre en place une obligation de collecter et publier des données en matière d’équilibre de genre lorsque les producteurs candidatent à l’obtention de fonds publics pour soutenir des projets de production de films ;

d) monitorer les créateurs de contenu par genre en vue d’assurer un équilibre de genre

Le rapport final suggère enfin une série d’indicateurs communs pour les autorités de régulation qui souhaiteraient développer des activités de monitoring ou de recherche dans le champ de la diversité de genre. Développer des indicateurs communs permettra en effet d’augmenter les synergies entre autorités de régulation et de produire des études comparatives sur le plan national et européens.

Consultez l’étude (EN)