Communiqué de presse (CCA)

La Ministre de la Culture Bénédicte Linard a donné ce lundi 7 septembre le coup d’envoi des travaux de cette nouvelle commission, instaurée dans le cadre de l’application du décret du 28 mars 2019 sur la nouvelle gouvernance culturelle.

Dès à présent, la Commission du Cinéma remplace la Commission de Sélection des Films et la Commission d’aide aux Opérateurs Audiovisuels. Cette nouvelle commission traitera dorénavant de l’ensemble des demandes de subventions relatives au secteur du cinéma, tant les projets de films que les soutiens aux opérateurs (exploitants, distributeurs…).

130 membres – 65 effectifs et 65 suppléants mandatés pour 3 ans – composent cette commission dont la proportion d’hommes et de femmes est équivalente. Les membres sont issus de tous horizons du secteur : producteurs, auteurs, techniciens, comédiens, distributeurs, diffuseurs et experts en matières culturelles.

La Commission du Cinéma émettra des avis pour la Ministre sur approximativement 600 demandes d’aides à la création par an, réparties en 3 sessions annuelles, et sur une centaine de demandes d’aide aux opérateurs tous les deux ans.

Les premiers travaux de la nouvelle commission seront l’analyse des projets de films de la 3e session de la Commission du Cinéma courant octobre.

Le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel, partenaire privilégié du cinéma belge francophone, tient à remercier le secteur pour son intérêt pour cette nouvelle Commission du Cinéma à laquelle plus de 300 professionnels ont proposé de participer.

« C’est une concrétisation importante en matière de nouvelle gouvernance culturelle. La diversité des membres et le respect de la parité au sein de la Commission doivent permettre de garantir le dynamisme, l’ouverture et la transparence de celle-ci. Je souhaite un bon travail aux 130 membres de la Commission du Cinéma. Grâce à leur implication, ils contribueront à façonner le secteur audiovisuel de demain dans toutes ses diversités », conclut la Ministre Bénédicte Linard.