Lors de sa 160e réunion tenue en visioconférence, le Comité de direction du Fonds Eurimages du Conseil de l’Europe a accordé un soutien à la coproduction de 18 projets de longs métrages de fiction et de 11 documentaires pour un montant total de 5 692 700 €. Trois films belges et une coproduction minoritaire figurent dans cette sélection.

Le long métrage Saint Habib de Benoît Mariage est sélectionné pour un montant de 230 000 €. Il est coproduit par Daylight Films, A Private View, Formosa Productions & Polaris Films (France), et CAB Productions (Suisse). Parmi les rôles principaux on trouve Catherine Deneuve, Jean-Paul Rouve, Bouli Lanners, Bruno Vanden Broecke et Thomas Solivérès. Habib est un jeune acteur bruxellois issu de l’immigration marocaine. Las de jouer l’arabe de service dans des films sans envergure, Habib met ses convictions dans une adaptation théâtrale de la vie de François d’Assise où il endosse le rôle phare… Sans cesse tiraillé à vouloir répondre aux aspirations contradictoires des différents milieux qui le construisent, Habib parviendra-t-il à préserver son intégrité ?

The Falling Sky est un documentaire de Pieter Van Eecke (Belgique) dans lequel deux  Indiens Yanomami mènent une bataille internationale pour défendre leur terre suite à l’ouverture de l’Amazonie aux industries décrétée par le président brésilien Bolsonaro. Coproduit par Clin d’Oeil Films (Belgique) et Van de Jongens (Pays-Bas), il bénéficie d’une aide de 90.000 €.

Autre documentaire belge, Iraq’s Invisible Beauty de Sahim Omar Kalifa ; Latif Al Ani a photographié l’Iraq pendant 30 ans avant le surgissement de multiples guerres. Aujourd’hui âgé de 86 ans, il voyage à travers un pays dévasté, à la recherche des gens et des endroits qu’il a photographiés. Cette coproduction de Las Belgas avec la France (Faites un voeu) reçoit une aide de 50.000 €.

Dodo, du réalisateur grec Panos H. Koutras, obtient une aide de 345.000 € ; il est coproduit en Belgique par Tarantula, avec 100% Synthetic Films (Grèce) et Movie Partners in Motion Film (France). Un Dodo, oiseau disparu il y a 300 ans, fait son apparition à Athènes dans la résidence luxueuse d’une famille au bord de la ruine pour laquelle le compte à rebours a commencé : les 38 heures cruciales et salvatrices qui la séparent du mariage de leur fille avec un riche héritier. Les frontières entre la raison et la folie seront mises à l’épreuve et la situation sera bientôt hors de contrôle

La liste complète des films soutenus figure dans le communiqué de presse