Ce 26 novembre, PointCulture a dévoilé Brussels Footage, une interface gratuite pour aborder Bruxelles sous l’angle de 120 ans de films – de fiction, de documentaires et d’archives en partenariat avec la Sonuma* et screen.brussels.

Face à cette ville à l’urbanisme kaléidoscope» et sa conjugaison avec la mosaïque cosmopolite humaine qu’elle abrite, la plateforme propose un grand nombre de lectures qui s’entrecroisent : thèmes, dates, lieux, afin de permettre à chacun de se faire son propre film bruxellois.

Imaginé par PointCulture, Brussels Footage est donc une plate- forme en ligne visant à promouvoir la Ville au travers de matériaux audiovisuels qui la mettent en scène : films de fic- tion, documentaires, clips musicaux, reportages, archives visuelles, documents sonores ou créations radiophoniques. Toutes ces œuvres ont pour point commun de raconter, à leur manière, Bruxelles et la diversité de sa population.

Le projet rassemble, au visionnage ou à l’écoute, un ou plusieurs extraits desdits matériaux, par ailleurs disponibles – pour la majorité d’entre eux – dans les collections de PointCulture, tous accompagnés d’une notice – voire d’un article – et d’une fiche technique. Plus de 150 références ont déjà été recensées dans nos collections et constituent donc une liste non exhaustive qui ne cessera d’être étoffée.

L’idée est de permettre au visiteur de voyager virtuellement dans l’espace-temps bruxellois, par le biais d’images et de sons d’hier et d’aujourd’hui. Pour faciliter la découverte des lieux et des personnes qui incarnent la ville, un accès par thèmes est proposé : l’errance, le logement, le voisinage, la jeunesse, le portrait de femmes, etc.

Pour découvrir le projet: Brussels Footage

* La Sonuma assure la numérisation, la préservation et la valorisation de différents fonds audiovisuels de la Fédération Wallonie Bruxelles de Belgique. Depuis sa création en 2009, 90.000 heures d’émissions de Radio, 90.000 heures de programmes TV et 12.000 photos ont ainsi été numérisées. Ces milliers d’heures de sons et d’images sont aujourd’hui accessibles aux profes- sionnels, à la communauté pédagogique et scientifique ainsi qu’au grand public. Les partenariats que la Sonuma tisse avec les acteurs du monde culturel et associatif s’inscrivent dans le double objectif de valorisation du patrimoine audiovisuel et de de soutien au secteur culturel.

Source : communiqué screen.brussels