Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a octroyé ce jeudi une subvention de 275.000 euros au réseau des médias de proximité afin de financer la captation de spectacles d’artistes locaux. 

Ce projet prend place dans la lignée des captations de spectacles qui ont débuté à la RTBF et les complète au niveau local. Il permet aux médias de proximité de continuer à soutenir le secteur culturel et artistique, fortement mis à mal par la crise du Covid-19. Il participe également à garantir un accès à la culture de proximité. 

Ce projet de captation de prestations d’artistes locaux concerne principalement la musique, mais pas uniquement. Il s’appuie sur l’expertise des centres culturels pour déterminer la liste des artistes à capter et la mise à disposition des lieux, et sur celle des douze médias de proximité pour le volet technique de la captation, en collaboration active et étroite avec des pigistes, particulièrement touchés par le ralentissement de l’activité.

Concrètement, les douze médias de proximité capteront, dans chacune de leurs régions, la prestation d’un artiste local émergent. Ces captations se dérouleront dans un centre culturel de la Fédération Wallonie-Bruxelles dans chacune des régions couvertes, en bonne concertation avec la Fédération des centres culturels. Chaque Média de proximité finalisera ensuite une émission de 26 minutes, habillée et structurée de manière homogène, afin de constituer une série cohérente de 12 émissions de 26 minutes. 

Ces douze émissions seront diffusées, au rythme d’une par semaine pendant douze semaines à partir du 24 décembre, sur chacun des médias de proximité. Ils feront également l’objet de capsules pour les réseaux sociaux. Le budget prévu pour cette opération est de 275.000 euros. 

« Je me réjouis de la mobilisation de l’ensemble des médias de proximité pour ce projet qui permettra de soutenir concrètement des artistes locaux et de faire découvrir des talents émergents de notre Fédération. Cette collaboration est une nouvelle illustration de l’importance des synergies dans un contexte qui nous oblige à nous réinventer, chacun à notre niveau. Ces diffusions permettront en outre d’aller vers le public en cette période de fêtes malgré la fermeture des salles », conclut la ministre des Médias et de la Culture Bénédicte Linard.

Source : Gouvernement FWB