Le 33e festival Premiers Plans d’Angers a décerné dimanche soir son Grand Prix du jury Diagonales au documentaire belge Petit Samedi, de Paloma Sermon-Daï.

Produit par Michigan Films, il raconte comment Damien Samedi, 43 ans (surnommé « Petit Samedi »), tombé dans la drogue, n’a jamais été abandonné par sa mère Ysma. Il dresse le portait d’un homme qui tente de se libérer de ses addictions et qui fait face à son histoire pour s’en sortir.

Ce documentaire a été coproduit avec Wallonie Image Production (WIP) et Take Five, avec l’appui du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de Dérives, de la RTBF et de Screen.brussels. Il a connu sa première mondiale au Forum de la Berlinale il y a un an.

Le jury des longs-métrages de Premiers Plans, présidé par le cinéaste Pierre Salvadori entouré d’Elsa Amiel, Leyla Bouzid et Filippo Meneghetti, a par ailleurs remis son Grand Prix à Ibrahim, premier long-métrage de l’acteur Samir Guesmi.

Par ailleurs, le court métrage d’animation Mosaic (14′) de Sine et Imge Ozbilge, coproduit en Belgique par Lunanime et Need Productions, remporte la mention spéciale du jury.