Media Box

L'actualité des médias depuis Bruxelles

La liste des 50 films

Longs métrages

Rendez-vous à Bray d’André Delvaux (1971) – Ciné Mag Bodard “Le grand cinéaste belge réunit Anna Karina, Bulle Ogier, Mathieu Carrière et même Boby Lapointe (dans un petit rôle) pour un jeu de questions sans réponse dont il a le secret.”

Home sweet home​ de Benoît Lamy (1973) – Lamy Films “Benoît Lamy fait la révolution dans un home, pour une comédie récompensée par 14 prix internationaux.”

Vase de noces ​de Thierry Zéno (1974) – Zeno Films “Plus de 40 ans plus tard, ce premier film de Thierry Zéno garde toute sa puissance, à la fois choquant et fascinant. Ames sensibles s’abstenir.”

Les rendez-vous d’Anna ​de Chantal Akerman (1978) – Paradise Films “Entre la Belgique, l’Allemagne et la France, la grande cinéaste belge nous embarque dans un road movie ferroviaire en compagnie d’Aurore Clément, double à l’écran de la réalisatrice.”

Le chaînon manquant ​de Picha (1980) – Pils Films 12/30 “Picha dynamite la préhistoire dans un dessin animé réservé aux adultes.”

Dust ​de Marion Hänsel (1985) – Daska Films “Marion Hänsel met en scène Jane Birkin et Trevor Howard pour un âpre duel père-fille dans une ferme isolée d’Afrique du Sud. Lion d’Argent à Venise.”

Le maître de musique d​e Gérard Corbiau (1988) – K2 “Gérard Corbiau communique sa passion pour la musique classique, par la voix de José van Dam et le charme d’Anne Roussel.”

Toto le héros de Jaco Van Dormael (1991) – Iblis Films “Caméra d’or à Cannes pour le premier film de Jaco Van Dormael, où même les tulipes dansent sur du Trenet. Superbe mosaïque de flashbacks, pour un film à la personnalité unique, comme son réalisateur.”

C’est arrivé près de chez vous de Rémy Belvaux, André Bonzel et Benoît Poelvoorde (1992) – Les Artistes Anonymes “La comédie noire la plus célèbre du cinéma belge, chef d’œuvre d’humour caustique, de cruauté et de débrouillardise créative.”

La vie sexuelle des belges 1950-1978​ de Jan Bucquoy (1994) – Transatlantic Films “Bucquoy l’anarchiste met ses pas dans ceux de Tati pour une chronique de l’enfance tendre et pleine de promesses.”

Ma vie en rose ​d’Alain Berliner (1997) – WFE “Golden globe du meilleur film étranger et 500.000 entrées aux Etats-Unis pour cette histoire d’une enfance très particulière.”

Rosetta​ de Jean-Pierre et Luc Dardenne (1999) – Les Films du Fleuve “Palme d’or à Cannes. Un style réaliste, âpre, nerveux qui essaimera dans le monde entier. Révélation d’Emilie Dequenne au passage.”

Les convoyeurs attendent ​de Benoît Mariage (1999) – K2 “Un humour singulier et un style décalé purement belge, avec une tentative de record du monde d’ouverture et fermeture de portes… Il fallait y penser !”

Une liaison pornographique​ de Frédéric Fonteyne (1999) – Artémis Productions “Mais que peut-il bien se passer dans cette chambre d’hôtel ? Une chronique amoureuse magnifique de justesse et de sensibilité.”

Calvaire ​de Fabrice Du Welz (2004) – La Parti “Un film choc, des personnages grotesques, des scènes cultes. Vous ne verrez plus nos belles Ardennes de la même façon. Une œuvre chérie des amoureux du genre.”

L’iceberg​ de Dominique Abel, Fiona Gordon et Bruno Romy (2005) – Courage Mon Amour “Abel et Gordon transposent de la scène à l’écran leur univers pauvre en mots, mais riche en couleurs, humanité et drôlerie.”

La raison du plus faible ​de Lucas Belvaux (2006) – Entre Chien et Loup “Une prise d’otages qui révèle surtout toute l’humanité des branques qui la tentent pour offrir une mobylette à la femme d’un copain… Les plus petits sont les plus grands.”

Eldorado ​de Bouli Lanners (2008) – Versus Production “Bouli Lanners signe un road movie tendre, profondément humain et souvent cocasse.”

Les barons ​de Nabil Ben Yadir (2009) – Entre Chien et Loup “De Molenbeek où on ne l’attendait pas, la comédie moderne, unificatrice qui fait mouche. Un immense succès public et la révélation d’un cinéaste.”

A perdre la raison ​de Joachim Lafosse (2012) – Versus Production “Joachim Lafosse s’empare d’un tragique fait divers pour parler de ses sujets de prédilection et offre l’un de ses plus beaux rôles à Emilie Dequenne.”

Documentaires

Magnum Begynasium Bruxellense ​de Boris Lehman (1978) – Dovfilm “Une plongée au cœur du quartier du Béguinage à Bruxelles à la fin des années 70 sous le regard d’un des cinéastes les plus singuliers du cinéma belge.”

Mémoires de Jean-Jacques Andrien (1984) – Les Films de la Drève “Déjà l’extrême droite et la violence filmées par le cinéaste wallon autour d’un village qui refuse de faire partie de la Flandre. Un film d’une portée universelle sélectionné à la Mostra de Venise en 1984.”

Du verbe aimer ​de Mary Jimenez (1984) – Mary Jimenez “Les rapports mère-fille au cœur d’un documentaire qui parle aussi de la passion du cinéma.”

Les amants d’assises ​de Manu Bonmariage (1992) – Azimut Production “Tournée en caméra-vérité, une chronique tragi-comique d’un procès d’assises hors du commun par l’un des principaux réalisateurs de Striptease.”

Le rêve de Gabriel d’Anne Levy-Morelle (1997) – Saga Films “Une « épopée authentique » et familiale qui est restée plus d’un an à l’affiche des cinémas de Belgique !”

Tableau avec chutes​ de Claudio Pazienza (1997) – Qwazi qwazi Film “Evidemment, si Icare nous guide dans un tableau de Brughel, nous ne pouvons être qu’en Belgique !”

Mobutu, roi du Zaïre ​de Thierry Michel (1999) – Les Films de la Passerelle “Gros succès en salles en Belgique pour ce portrait cinématographique sans concession du dictateur zaïrois.”

Mort à Vignole d’Olivier Smolders (1999) – Films du scarabée “Olivier Smolders mêle l’enfance, le souvenir, la mort et Venise pour ce documentaire qui, en creux, dresse surtout le portrait d’un cinéaste complexe.”

Les Enfants du Borinage, lettre à Henri Storck ​de Patric Jean (1999) – CVB-WIP “Le silence et la misère, pas si différents de 1933 à 1999. Hommage en passant aux cinéastes Henri Storck et Joris Ivens.”

Wild blue ​de Thierry Knauff (2000) – Les Films du Sablier “Un magnifique noir et blanc pour un film ouvert et imprévisible, fruit des observations d’un poète de la pellicule.”

Lettre d’un cinéaste à sa žfille d’Eric Pauwels (2000) – Atelier Ulrike “La preuve que les mots les plus personnels, les plus intimes, les plus singuliers deviennent universels et touchent chaque spectateur.”

Arbres ​de Sophie Bruneau et Marc-Antoine Roudil (2001) – Alter Ego “De sublimes images qui nous invitent dans le monde des arbres, avec sa propre temporalité, son propre rapport à l’espace. “

Le Cercle des noyés de Pierre-Yves Vandeweerd (2006) – Cobra Films “A la rencontre d’un passé douloureux, effacé, des lieux dépouillés dans le désert mauritanien.”

Silence Radio ​de Valéry Rosier (2013) – Need Productions “L’univers cocasse et très humain d’une radio locale. Très locale ! L’héritage de Striptease.”

Quand je serai dictateur d​e Yaël André (2014) – Morituri “Toutes nos vies possibles dans un documentaire protéiforme, personnel et universel.”

Courts métrages

Agulana​ de Gérald Frydman (1976) – Scarfilm “Le premier Prix du Jury à Cannes, distribué en salles en 1976 devant Taxi driver. La classe !”

Sirène ​de Harry Cleven (1991) – AJC ! “Amour fou, amitiés, trahisons, toute la vie condensée en 16 minutes.”

Ubu​ de Manu Gomez​ ​(1994) – MGV Production “Quand Gomez anime Jarry à coup de viande crue… Ami végétarien, passe ton chemin !”

Le Trieur ​de Philippe Boon et Laurent Brandenbourger (1993) – Alexis Films “Un univers très personnel, un regard infiniment drôle et décalé sur le quotidien… Vous n’ouvrirez plus une boîte de petits pois sans penser à ce film !”

Le Réveil ​de Marc-Henri Wajnberg (1995) – Wajnbrosse “Un bijou de drôlerie, une mécanique parfaitement huilée, un plaisir qui n’en finit pas au fil des visions répétées.”

Noël au balcon ​de Martine Doyen (1997) – Artémis “Ah, la garde des enfants partagée après le divorce… Un prétexte pour une comédie noire.”

J’adore le cinéma ​de Vincent Lannoo (1997) – To do today “Et nous aussi ! Vincent Lannoo fait ses premiers pas avec ce magnifique faux reportage au casting plein de promesses !”

Surveiller les tortues ​de Inès Rabadan (1998) – Need Productions “En voilà une saine activité… Arno dans un rôle exténuant et un film primé dans les festivals du monde entier.”

Chambre froide​ de Olivier Masset-Depasse (2002) – Alexis Films “Noir, sombre, sans concession. Un premier court et une leçon de cinéma !”

Alice et moi ​de Micha Wald (2004) – Versus Production “Quand l’humour juif et l’humour belge se mélangent dans une comédie attachante et d’une justesse incroyable.”

Mon cousin Jacques ​de Xavier Diskeuve (2004) – Benzine Productions “Quand Xavier Diskeuve débarque au cinéma, avec beaucoup d’humour et un ton qui lui appartient.”

A l’ombre du voile​ d’Arnaud Demuynck (2006) – La boîte,… Productions “Le port du voile à l’école traité dans une chorégraphie animée en noir et blanc et sans dialogue, d’une grande beauté.”

Le crabe​ de Christophe Hermans et Xavier Seron (2007) – Dragons Films “Poétique et surréaliste, entre décalage et rupture, une chronique de l’enfance.”

Dernière porte au Sud​ de Sacha Feiner (2014) – Take Five “Sacha Feiner adapte en animation la BD éponyme. Univers fantastique à la poésie singulière. Enorme succès dans les festivals du monde entier.”

La bûche de Noël​ de Vincent Patar et Stéphane Aubier (2014) – Panique ! “Nos deux maîtres de l’animation, rois du bricolage et du décalage, uniques en leur genre, s’attaquent au mythe de Noël. On en redemande !”

%d blogueurs aiment cette page :